0



L'équipe de France veut évidemment battre l'Argentine en 8es de finale du Mondial-2018 samedi mais veut "aussi enlever les doutes que beaucoup de personnes" ont sur elle, a dit son milieu Paul Pogba dans une vidéo diffusée vendredi sur le site de la Fédération (FFF).

"Bien sûr on veut les battre, on veut passer, mais on veut aussi enlever les doutes que beaucoup de personnes ont sur nous, que l'équipe de France ne va pas passer contre cette grande équipe d'Argentine. On verra ça, c'est un bon test pour nous tous", a-t-il déclaré.

Les Bleus ont connu un premier tour bon dans les résultats (premiers du groupe C avec deux victoires et un nul) mais laborieux sur le plan du jeu et de l'animation offensive.

"Ça va être beau, je pense, ça va être très beau, parce qu'on va jouer contre une équipe qui a eu chaud: ils ont failli rentrer chez eux, donc ils veulent prouver à tout moment que c'était un petit faux pas. C'est un pays du football, par rapport à leurs légendes, Maradona, Messi, et tous les grands joueurs de qualité qu'ils ont. Ça reste une très grande nation et une équipe favorite du Mondial, même s'ils ont mal débuté. Mais nous, on est la France, on doit aussi prendre nos responsabilités, on est une grande nation aussi", a-t-il ajouté.


La pression ? "Je prends ça comme une pression positive, une bonne pression. On a toujours cette petite pression, des fois elle est négative, parce que ça te restreint, tu mets le frein à main, par exemple pour faire une passe, tu vas hésiter à la faire, mais la pression positive, tu y vas, et tu ne penses pas, tu as la mentalité, tu vas et ça va réussir. Et c'est ça qu'il faut avoir", répond la Pioche.

Interrogé sur lui-même, il a dit: "Je suis bien avec tout le monde, les jeunes me mettent à l'aise. Je suis à l'aise ici, je suis fier pour mon pays, je joue la Coupe du monde, je suis un homme heureux, je ne peux pas me plaindre. Sur le terrain, je me sens bien aussi, on arrive bien à se trouver. Physiquement, je me sens beaucoup mieux, j'ai eu une grosse blessure en septembre-octobre, ça a mis du temps, et je me sens bien".
AFP

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top