0



Fernando Hierro (sélectionneur de l'Espagne) après le nul de l'Espagne contre le Maroc (2-2) :

"Nous avons dit hier que nous allions nous heurter à des difficultés contre le Maroc, que c'était une très bonne sélection, qu'ils avaient perdu deux match 1-0 alors qu'il méritaient de faire mieux. C'était un rival dangereux comme on l'a vu. Malgré toutes les difficultés, on est quand même premier du groupe. On doit s'améliorer, faire l'autocritique nécessaire parce que 5 buts (encaissés) en 3 matches, ça ne marche pas comme ça (pour aller au bout). Les garçons doivent comprendre la réalité. Nous avions très bien commencé ce match, on a commis une erreur, puis on a très bien réagi. Nous avons terminé premiers, c'était l'objectif. On y est arrivé, maintenant il faut être exigeant avec nous mêmes parce qu'on va pas nous faire de cadeaux. (Sur la Russie) On va devoir rivaliser avec tous les supporters locaux, mais de toute façon un match se perd ou se gagne sur le terrain, pas en dehors. Nous avons des joueurs habitués à jouer dans ce genre d'ambiance. On a vu les trois matches de la Russie. Nous savons que cela va être un adversaire difficile. Mais si on veut poursuivre notre lancée, on n'a pas le choix. Maintenant on sait comment ça fonctionne: ou on gagne ou on rentre et on fait les valises. On verra le 1er juillet à 17h00 (heure locale), si on a la chance du champion ou pas."
AFP

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top