0



Milieu de terrain défensif en club, replacé comme défenseur central dans une paire avec Kalidou Koulibaly, Salif Sané dit avoir puisé de son expérience en Bundesliga pour museler l’attaquant polonais Robert Lewandowski.

"Cela fait cinq ans que je joue contre lui et j’ai pris l’habitude. C’était difficile mais je suis resté concentré jusqu’à la dernière minute", a dit le joueur qui se réjouit d’avoir rendu une bonne copie en occupant un poste inhabituel ce mardi à Moscou.

Pour mieux tenir le meilleur buteur des éliminatoires de la Coupe du monde (16 buts), Sané dit avoir trouvé une solution en communiquant beaucoup avec son nouveau compère en défense centrale du Sénégal.

"Il ne nous a pas posé beaucoup de problèmes aujourd’hui. Avec Koulibaly qui a fait un très bon match, on l’a laissé souvent entre les deux pour pouvoir bien le museler", a dit Sané qui a puisé sur sa polyvalence pour dépanner le Sénégal orphelin de Kara Mbodj, l’habituel titulaire au poste.

A propos de son rôle lors de la rencontre contre la Pologne, Sané révèle l’avoir "géré comme d’habitude". "Le coach avait besoin de moi à cette position et j’ai essayé avec mes qualités de jouer, de faire ce qu’il attendait de moi et de répondre présent", a t-il dit.

Le Sénégal a pris le dessus, 2-1, sur la Pologne en match comptant pour le premier tour des phases de poule. Les Lions occupent la première place de la poule H devant le Japon, également vainqueur dans l’autre confrontation contre la Colombie.
APS

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top