0



Après une journée à huis clos vendredi, au lendemain de l'humiliante défaite contre la Croatie (3-0), l'Argentine et Lionel Messi étaient à l'entraînement samedi à trois jours du dernier match de poules, crucial, contre le Nigeria, sous l'oeil des médias et sous la conduite du sélectionneur Jorge Sampaoli.

Ce dernier avait un temps été ciblé par une rumeur selon laquelle les joueurs avaient réclamé son départ immédiat, avant même d'affronter le Nigeria. "C'est absolument faux", a affirmé une source à la sélection argentine vendredi, "tout ce qui a été dit sur une réunion des joueurs ou autre, tout est faux".

Il a donc pu superviser l'entraînement samedi, le premier ouvert aux médias - pour un quart d'heure - depuis la défaite contre la Croatie, qui a laissé l'Argentine au bord de l'élimination. Il était notamment accompagné du président de la Fédération argentine (AFA), Claudio Tapia.

Messi, qui aura 31 ans dimanche, est arrivé parmi les derniers à l'entraînement, l'air sérieux et accompagné notamment de son camarade de chambrée Sergio Aguero et du vieux grognard Javier Mascherano.

La Pulga, pas épargnée par les critiques après son match raté contre la Croatie, a pu enregistrer samedi le soutien de Diego Maradona. "Messi a joué comme il a pu jouer, il a fait ce qu'il a pu. C'est difficile de devoir résoudre les problèmes de tous tes camarades", a obsergé le champion du monde 1986 lors de son émission à la télévision venezuelienne Telesur.

Gabriel Mercado, Nicolas Otamendi et Lucas Biglia, souffrants, sont restés en salle mais devraient être opérationnels face au Nigeria mardi.

Les Nigérians ont donné une bouffée d'air aux Argentins en battant l'Islande vendredi (2-0). Ce résultat a pour conséquence de simplifier l'équation de l'Albiceleste: elle peut terminer deuxième de son groupe si elle bat le Nigéria et que, dans le même temps, l'Islande ne bat pas la Croatie.

Même si la sélection nordique gagne, l'Argentine peut se qualifier pour les 8es de finale à condition de battre le Nigeria avec au moins deux buts d'écart. Elle affronterait alors le 1er du groupe C, soit actuellement la France.
AFP

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top