0



Le fléau du racisme continue de faire rage dans le football. Alors que la Coupe du Monde sera regardée par des millions de personnes à travers le monde, cette menace doit être à tout prix éradiquée. Par conséquent, la FIFA a tranché et a pris décision forte pour le combattre.

Le ​Mondial commence dans une semaine. Outre, la peur des débordements des supporters des pays étrangers, celle du racisme commence à faire surface. En témoigne les propos de Danny Rose, qui a déclaré avoir déconseillé à sa famille de venir en Russie à cause de la discrimination.

La FIFA a annoncé ce jeudi que ce problème sera traité de la façon la plus efficace possible. En effet, les arbitres auront la possibilité dans un premier temps de suspendre le match avant de l'arrêter définitivement en cas d'acte raciste.

"Je ne dirais pas que nous sommes préoccupés par la discrimination, les droits de l’homme et la sécurité mais nous les prenons très au sérieux. Nous aurons des procédures claires en place. Nous avons un système de surveillance et ensuite des sanctions immédiates seront prises si quelque chose se produit" a déclaré le patron de la FIFA Gianni Infantino à SkySports.

"Enfin" s'écrieront certains. Si l'action est tardive, elle a le mérite d'exister. Reste à voir si les arbitres oseront suspendre les rencontres s'ils se retrouvent confronter à un cas de racisme pendant une rencontre.
90min

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top