0



Auteur de son 85ème but pour le Portugal, Cristiano Ronaldo est devenu le 2ème meilleur buteur de l'histoire en sélection. Jusqu'où peut-il aller ? 

Déjà auteur de son 4ème but dans cette Coupe du Monde 2018, Cristiano Ronaldo en a profité pour inscrire un peu plus son nom dans l'histoire du football mondial. En effet, en portant son total à 85 buts inscrits sous le maillot du Portugal, le natif de Funchal est devenu ce mercredi le 2ème meilleur buteur de l'histoire des sélections nationales, devançant ainsi Ferenc Puskás, à créditer de 84 buts pour la sélection hongroise. Toutefois, le quintuple ballon d'or demeure toujours assez loin derrière le leader de ce classement, un certain Ali Daei, 109 buts en faveur de l'Iran. Agé de 33 ans, peut-il vraiment espérer faire tomber ce record ?

"Je peux continuer à jouer jusqu'à 41 ans"

Basant son jeu sur une condition physique optimale, nul doute que le Portugais saura se donner les moyens de continuer à briller, si bien en club qu'en sélection, lui qui aspire à battre un maximum de records avant de tirer sa révérence. Mais alors qu'il fêtera ses 37 printemps en 2022, année de la prochaine Coupe du Monde, force est de constater que les doutes entourant sa faculté à se maintenir au plus haut niveau pour les 4 prochaines saisons sont légitimes.

TOP 5 BUTEURS SÉLECTION


"Je peux continuer à jouer jusqu'à 41 ans (...) En ce moment, j'ai un âge biologique de 23 ans", déclarait le principal intéressé à l'émission espagnole El Chiringuito, au mois de mai dernier. Et au vue de ses performances physiques impressionnantes cette saison encore, difficile de lui donner tort. De prime abord, s'il paraît impossible de prédire à quel âge un joueur arrêtera sa carrière tant les potentielles blessures peuvent avoir un impact sur celle-ci, le fait de le voir disputer le Mondial 2022 semble constituer une perspective raisonnable.

Un ratio matches joués/buts inscrits à améliorer

S'il veut revenir sur Ali Daei, celui qui a inscrit 85 buts en 151 sélections devra aussi améliorer son ratio matches joués/buts inscrits, de l'ordre de 0,56. Mieux qu'un but tous les deux matches, donc. Une statistique digne du très haut niveau, mais néanmoins insuffisantes, si l'on s'en réfère aux ratios de ses concurrents. A titre de comparaison, celui qu'il espère un jour détrôner jouit d'un ratio de 0,73, quand Ferenc Puskás, lui, culmine à 0,99. Toujours est-il que Cristiano Ronaldo affrontera l'Iran, lundi prochain, pour son dernier match dans ce groupe B. Un adversaire à priori à sa portée, contre lequel il devrait avoir l'occasion de combler son actuel retard de 24 buts.
GOAL

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top