0



Ce samedi, une vaillante équipe de Suède a perdu face à l'Allemagne (1-2) au bout du temps additionnel sur un coup franc magistral de Toni Kroos. Logiquement, cette fin de match cruelle est restée en travers de la gorge du sélectionneur suédois Janne Andersson, qui ne s'avoue pas encore vaincu dans la course aux huitièmes de finale de la Coupe du monde.

"C'est assurément la fin de match la plus forte de ma carrière, a-t-il expliqué en conférence de presse. Mais le groupe est toujours vivant, et nous devrons donc panser nos plaies et revenir plus forts pour le prochain match face au Mexique, mercredi. Nous avons toujours d'excellentes chances de nous qualifier. On va faire tout ce qui est en notre pouvoir pour atteindre les huitièmes de finale. Mais à l'heure actuelle, sur le point de vue émotionnel, nous sommes tellement déçus de ne pas avoir pris au moins un point."

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top