0



Diego Maradona, qui a déjà été sélectionneur de l'Argentine entre 2008 et 2010, a déclaré mardi qu'il était prêt à reprendre "gratuitement" les rênes de la sélection, en crise après l'élimination contre la France (4-3) lors du Mondial-2018.

"Je dirigerais à nouveau la sélection et je le ferais gratuitement, je ne demanderais rien", a répondu Maradona au présentateur de l'émission de la chaîne Telesur "De la mano del Diez" (de la main de Dieu), qui lui demandait s'il était disposé à assumer de nouveau cette responsabilité.

"J'espère que Dieu me donnera la force de revenir sur le banc, a poursuivi Maradona. J'ai 57 ans, j'ai vu mon pays être battu par une équipe qui n'est pas l'une des meilleures au monde. Ça fait vraiment mal de voir tout ce que nous avons construit être détruit si facilement".

En Russie, l'Argentine de Leo Messi, en proie depuis plusieurs années à plusieurs crises tant sportives qu'extrasportives, a été éliminée dès les 8e de finale.

La Fédération argentine cherche à se défaire de l'actuel sélectionneur Jorge Sampaoli, en rupture avec les joueurs, dont le contrat court jusqu'en 2022.

Divers noms circulent pour lui succéder, mais l'option Maradona semble improbable, tant le personnage est controversé en Argentine.

Maradona a été champion du monde lors de la Coupe du monde 1986, puis finaliste en 1990, mais son bilan de sélectionneur se borne à un quart de finale au Mondial-2010, perdu très largement face à l'Allemagne (4-0).
AFP

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top