0



Andrés Iniesta, le milieu de terrain espagnol, a reconnu mardi que sa décision de quitter la sélection nationale à 34 ans "n'avait pas été facile à prendre".

"Je crois que j'ai eu la chance de pouvoir vivre une des meilleures périodes du football espagnol avec une génération de joueurs qui étaient, ou demeurent encore exceptionnels à tous égards", a-t-il posté sur les réseaux sociaux.

Buteur qui a offert le titre en finale du Mondial-2010 mais collectif avant tout, Andrés Iniesta a quitté la "Roja"sur un échec en 8e de finale du Mondial-2018 face à la Russie (1-1, 4-3 t.a.b.).

Avec ces générations, "nous avons connu de grands succès, ceux dont nous rêvions enfants, mais nous avons vécu aussi de grandes déceptions et des moments très difficiles", a-t-il ajouté.

"Je veux tous vous remercier pour m'avoir fait devenir un meilleur camarade et un meilleur footballeur", a souligné Iniesta considérant que "le temps était venu de faire un pas de côté".

"Cela n'a pas été une décision facile à prendre, au contraire, cela m'a pris plusieurs mois", a ajouté l'ancien milieu de Barcelone, qui rejoindra le championnat japonais la saison prochaine.

"Le plaisir de jouer et l'attrait de faire partie de la sélection me submergent toujours mais j'ai toujours dit que j'en finirai avec la Roja alors que je serai encore au top", a-t-il écrit. "Je ne veux pas être en sélection si je ne peux offrir le meilleur", a-t-il ajouté.

"Cela n'a pas été les meilleurs adieux possibles mais l'avenir est passionnant", a encore écrit le trentenaire. "Je vais devenir un supporter inconditionnel des joueurs incroyables qui évoluent dans l'équipe nationale", a-t-il conclu.
AFP

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top