0



Mario Balotelli a rencontré dimanche Jacques-Henri Eyraud, le président de l'Olympique de Marseille, au centre d'entraînement de la Commanderie, alors que son transfert à l'OM n'a toujours pas été officialisé, a confirmé à l'AFP une source proche du club.

L'attaquant international italien, qui a séché la reprise avec Nice, club avec lequel il est toujours sous contrat et qui s'apprête à le sanctionner financièrement, est arrivé à la Commanderie en début d'après-midi à bord d'une berline noire immatriculée en Italie.

Le joueur n'était pas accompagné de son agent Mino Raïola, selon la même source. Ce dernier n'a pas pu participer à l'entretien, organisé à l'initiative du président du club marseillais qui souhaitait discuter avec Mario Balotelli pour s'assurer de sa volonté réelle d'adhérer au projet sportif olympien.

Mario Balotelli s'est entretenu avec Jacques-Henri Eyraud, en présence d'un avocat. Les termes de son contrat étaient le sujet de la discussion. S'il semble acquis que l'ancien avant-centre de l'AC Milan est intéressé par le projet marseillais, avec à la clef un contrat de deux ans, plus un an en option, et un salaire qui serait le plus important jamais concédé à un joueur par l'OM, il reste maintenant à négocier avec Nice.

Le club azuréen avait fixé à 10 millions d'euros le montant de l'indemnité pour la dernière année de contrat de Mario Balotelli. Mais, d'après une source niçoise, cela n'était valable que pour un départ à l'étranger. Les dirigeants niçois devraient réclamer une somme beaucoup plus importante pour libérer leur attaquant.

L'attaquant était sur les tablettes de Naples (Serie A) et aurait également reçu une offre d'un club chinois. Toutefois, il aurait annoncé sa volonté de rester en Europe, afin de conserver une visibilité pour la sélection italienne, qu'il a retrouvée début juin lors du match amical France–Italie à Nice.
AFP

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top