0



L'attaquant anglais Wayne Rooney a assuré lundi avoir choisi de rejoindre DC United "pour gagner" des titres, écartant l'idée d'un ultime transfert en Championnat nord-américain de football (MLS) pour y couler une retraite dorée.

"Je ne suis pas ici pour vivre mes dernières années, je suis ici pour la compétition et pour gagner", a affirmé le joueur de 32 ans, qui signera le 10 juillet un contrat de trois ans et demi avec le club de la capitale fédérale.

Mais ce coup d'éclat des dirigeants du club intervient dans un contexte morose: DC United est 12e et dernier de la Conférence Est avec seulement deux victoires en 13 matches.

"C'est un défi exaltant", a toutefois assuré l'ancien maître à jouer de Manchester United, lors de sa conférence de presse de présentation à Washington.

"J'ai vu la MLS de loin ces dernières années. Nous devons nous améliorer, c'est clair, nous avons besoin de meilleurs résultats", a admis le natif de Liverpool.

Pour Rooney, le club a besoin de sang neuf pour renouer avec sa gloire passée, le dernier de ses quatre titres de MLS remontant à 2004.

"Pour que le club avance, nous devrons recruter quelques nouveaux joueurs", a expliqué l'ancien international (53 buts en 119 matches). Il n'a dévoilé aucun indice suggérant des arrivées prochaine "mais je suis sûr que le club étudie cela", a-t-il souligné.

L'Anglais se considère comme "un guide" pour les "jeunes talents" du club. "Ils peuvent apprendre des choses et moi et je peux aussi apprendre d'eux", a dit l'ancien joueur vedette des Red Devils (5 titres de champion, trois Coupes d'Angleterre, 1 Ligue des champions).

"Un nouveau pays, une nouvelle culture, tout est nouveau pour moi", a-t-il confié, racontant avoir préféré Washington à New York ou Los Angeles pour la tranquillité de la capitale, dont l'atmosphère est souvent comparée par ses détracteurs à celle d'une ville de province.

"Je suis allé à LA et New York, c'est trop animé. J'ai besoin de mon espace pour m'échapper quand j'en ai besoin et il semble que je peux faire ça ici", a expliqué Rooney.

L'ex-attaquant d'Everton, à court de compétition, a débuté sa préparation pour être aligné lors du match inaugural dans le nouveau stade de DC United, contre Vancouver le 14 juillet.

"Il fait chaud", a admis Rooney, pas habitué aux températures étouffantes qui règnent depuis quelques jours sur la capitale américaine. "J'étais inquiet de savoir si je pouvais respirer sous cette chaleur, mais jusqu'ici ça va".
AFP

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top