0



L'entraîneur de Liverpool Jürgen Klopp a estimé vendredi sur le site du club que la commotion cérébrale de Loris Karius expliquait ses bourdes lors de la finale de la Ligue des champions.

Alors que le joueur s'apprête à apparaître de nouveau sur le terrain, à l'occasion d'un match de pré-saison contre Chester City samedi, Jürgen Klopp a estimé que rien n'avait changé concernant la situation de Karius. Le joueur de 25 ans devrait rester le gardien numéro 1.

"Tout est normal ici. Je ne sais pas exactement ce que les gens pensent de la situation. Tout ce que je peux dire c'est qu'il a eu une commotion cérébrale lors du match", a déclaré Klopp à Liverpoolfc.com.

"Il ne l'a pas senti évidemment (...) La personne qui en est victime est sûrement la dernière à s'en apercevoir", a expliqué Klopp. "Nous ne nous servons pas de cela comme une excuse, mais comme une explication", a-t-il précisé.

Loris Karius avait commis deux grosses erreurs qui ont provoqué la défaite de Liverpool en finale de Ligue des champions contre le Real Madrid (3-1), le 26 mai. Le gardien était apparu dévasté à la fin du match.

Durant la rencontre, à la 49e minute, Loris Karius s'est plaint auprès des arbitres après avoir reçu un coup de coude, au niveau des tempes, de la part du défenseur espagnol Sergio Ramos. Il est néanmoins resté sur le terrain.

Cinq jours plus tard, des spécialistes qui l'ont examiné ont déterminé qu'il avait souffert d'une commotion cérébrale.

Les propos de l'entraîneur Jurgen Klopp font suite à l'échec de Liverpool d'acheter Alisson Becker, gardien à l'AS Rome et titulaire du Brésil.
AFP

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top