0



Avant la demi-finale des Bleus contre la Belgique d’Eden Hazard, mardi prochain, Lucas Hernandez a rappelé que son équipe avait éliminé Lionel Messi il y a une semaine. 

Au lendemain de la victoire sans trembler de l’équipe de France contre l’Uruguay (2-0), vendredi en quarts de finale de la Coupe du monde 2018, les Bleus sont évidemment focalisés sur la grande demi-finale à venir contre la Belgique, mardi prochain à Saint-Pétersbourg. Il sera notamment question de freiner Eden Hazard, qui a atteint un record historique de 10 dribbles réussis lors de la rencontre des Diables rouges contre le Brésil (2-1), la veille.

Lucas Hernandez a confiance en son équipe afin de limiter l’activité du joueur de Chelsea. "Il va falloir être concentré. On a déjà éliminé le meilleur joueur du monde en 8e face à l’Argentine. Il n’a pas touché le ballon", a-t-il lancé. La pique à Lionel Messi a alors amusé les journalistes présents à Istra et le latéral gauche a assuré, tout sourire: "C’est la vérité !" Et de poursuivre: "Contre la Belgique, on a aussi les joueurs pour faire en sorte qu’il touche le moins de ballons possibles".

Eden Hazard inquiète également Raphaël Varane. "C’est un joueur qui a un immense talent, qui est en train d’exploiter un grand potentiel. C’est un très bon dribbleur, un joueur très vif, explique le leader défensif tricolore. Pour le contrer, il n’y a pas de solution miracle. Face aux grands joueurs, il faut leur laisser peu d’espaces. Si on peut lui empêcher de recevoir des ballons, c’est tant mieux. Ce sera un travail collectif". C’est peu dire que les Bleus auront plus de joueurs adversaires à surveiller que face à la Celeste.
Sports.fr

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top