0



La vedette Lionel Messi laissée au repos, les cadres Angel Di Maria, Sergio Agüero ou Nicolas Otamendi non convoqués, des petits jeunes sollicités... Le sélectionneur intérimaire de l'Argentine Lionel Scaloni a fait des choix forts pour la première convocation faisant suite à l'échec du Mondial-2018.

. Messi déclare forfait

La Fédération argentine de football (AFA), qui a rendu publique vendredi la liste des 29 joueurs appelés pour les matches amicaux contre le Guatemala le 7 septembre à Los Angeles et la Colombie le 11 à New York, n'a pas donné de précisions sur l'absence de Messi.

Mais d'après la presse argentine, la star de Barcelone a eu une conversation avec Scaloni et lui a demandé de ne pas le convoquer pour les quatre matches amicaux de 2018 -deux autres rencontres sont programmées fin octobre et début novembre-, mais les adversaires n'ont pas encore été communiqués.

Reverra-t-on Messi sous le maillot argentin? La presse nationale reste dans l'expectative, mais l'inquiétude est quand même de mise alors que la 'Pulga' avait déjà annoncé une première fois sa retraite internationale, en juin 2016 après une défaite en finale de la Copa America, avant de se raviser quelques mois plus tard.

Après l'élimination en huitième de finale face à la France (4-3) et une piètre Coupe du monde, le capitaine de l'Albiceleste a été critiqué en Argentine, où on compare son rendement très inégal en sélection et ses prestations avec Barcelone.

Il a ajouté la semaine dernière un 33e titre à son palmarès en remportant la Supercoupe d'Espagne avec Barcelone. Avec l'Argentine, il n'a encore rien gagné en quatre finales (Copa America 2007, 2015 et 2016, Coupe du monde 2014).

. D'autres absents de marque

Outre Messi, la liste des grands noms argentins absents est impressionnante: le Parisien Angel Di Maria, les "Citizens" Sergio Agüero et Nicolas Otamendi, ou encore le néo-Milanais Gonzalo Higuain.

En plus du 'Jefecito' Javier Mascherano, qui à 34 ans a disputé son dernier match international le 30 juin en 8e de finale du Mondial russe, et du milieu milanais Lucas Biglia, qui a annoncé sa retraite internationale, cela fait beaucoup de cadres laissés de côté.

Les raisons de ces absences divergent, selon les médias argentins. Le journal sportig Olé évoque un "problème personnel" pour Otamendi, tandis qu'Agüero, Di Maria et Otamendi ont fait savoir qu'ils étaient prêts à continuer l'aventure en sélection. Ce qui signifie que, contrairement à Messi, c'est sur décision du sélectionneur Scaloni qu'ils sont absents pour les premiers matches post-fiasco Mondial.

. Vaste revue d'effectif

Lionel Scaloni, nommé sélectionneur intérimaire après le limogeage du très contesté Jorge Sampaoli, a convoqué pour ces matches amicaux un groupe rajeuni. Y figurent par exemple Giovani Lo Celso (PSG) et Paulo Dybala (Juventus), pas ou peu utilisés durant le Mondial.

Absents en Russie, les attaquants Lautaro Martínez et Mauro Icardi (Inter Milan) ainsi que Giovanni Simeone (Fiorentina), fils de l'entraîneur de l'Atlético Madrid, font aussi partie du groupe. Le gardien Sergio Romero (Manchester United) fait son retour après avoir dû déclarer forfait sur blessure pour la Coupe du monde.

Ont également été appelés des joueurs qui ne sont pas vraiment de tout premier plan, comme le défenseur Walter Kannemann (Gremio) ou Gonzalo Nicolás Martínez (River Plate). Une façon, peut-être, de rompre encore un peu plus avec ce Mondial raté, marqué par l'élimination prématurée et la piètre ambiance régnant dans le groupe argentin.

La liste des 29 joueurs convoqués:

Gardiens: Sergio Romero (Manchester United/ENG), Franco Armani (River Plate), Gerónimo Rulli (Real Sociedad/ESP).

Défenseurs: Gabriel Mercado (FC Séville/ESP), Fabricio Bustos (Independiente), Germán Pezzella (Fiorentina/ITA), Alan Franco (Independiente), Ramiro Funes Mori (Villarreal/ESP), Walter Kannemann (Gremio Porto Alegre/BRA), Nicolás Tagliafico (Ajax Amsterdam/NES), Marcos Acuña (Sporting Lisbone/POR), Eduardo Salvio (Benfica Lisbone/POR), Leonel Di Placido (Lanus).

Milieux: Santiago Ascacibar (Stuttgart/GER), Leandro Paredes (Zenit Saint-Pétersbourg/RUS), Rodrigo Battaglia (Sporting Lisbone/POR), Maximiliano Meza (Independiente), Giovani Lo Celso (Paris SG/FRA), Gonzalo Martinez (River Plate), Franco Cervi (Benfica Lisbone/POR), Franco Vazquez (FC Séville/ESP), Matias Vargas (Velez Sarsfield), Exequiel Palacios (River Plate).

Attaquants: Cristian Pavon (Boca Juniors), Mauro Icardi et Lautaro Martinez (Inter Milan/ITA), Paulo Dybala (Juventus Turin/ITA), Giovanni Simeone (Fiorentina/ITA), Ángel Correa (Atlético Madrid/ESP).
AFP

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top