0



Dans les colonnes de Sport-Bild, Robert Lewandowski est revenu sur son mercato mouvementé, n'éludant aucun sujet. Morceaux choisis. 

Longtemps, on a cru que Robert Lewandowski (30 ans), désormais représenté par Pini Zahavi, quitterait le Bayern Munich cet été. Sa prise de position à l’issue de la saison dernière laissait entendre qu’il voulait changer d’air. Aujourd’hui, l’attaquant international polonais s’explique. « À ce moment-là, je ne me sentais pas bien à Munich », a-t-il admis ouvertement dans les colonnes de Sport-Bild avant de poursuivre. « En avril, mai, presque tout le monde m’a tiré dessus et je ne me suis pas senti protégé par le club, je me suis senti seul dans la situation », a-t-il raconté, regrettant le manque de soutien de sa direction.


« Je n’ai vu personne derrière moi à ce moment-là, et aucun des patrons ne m’a défendu », a-t-il indiqué. « C’est alors qu’il s’est dit qu’il allait changer d’air. Pour moi, c’est là que je me suis dit : ’si tout le monde ici a un problème avec moi et pense que je ne suis pas assez bon, pourquoi devrais-je rester ici plus longtemps ?" », a-t-il assuré. Seulement, il a vu ses patrons monter au créneau et répéter à l’envi qu’ils ne le laisseraient pas filer, et ce, même en cas d’offres mirobolantes. Une prise de position qui l’a fait réfléchir.


Kovac a su le convaincre

« J’ai pu voir que je suis très important pour le club. Le Bayern Munich n’a pas du tout voulu discuter. Il n’a pas voulu entrer en négociations, ce qui montre la dimension et la stabilité du club. C’est alors que je me suis dit : je veux tout rendre à ce club. J’ai encore trois ans de contrat ici, je ne ferai jamais de grève, je ne vais jamais jouer avec le club, je ne pense plus à l’étranger, je suis de tout cœur de retour au Bayern », a-t-il expliqué. Des mots très forts.

Le serial buteur s’est d’ailleurs dit séduit par son nouveau coach Niko Kovac. « Il m’a expliqué comment il veut jouer, comment tout fonctionne avec lui et j’ai vraiment aimé ça. Après cette discussion, j’ai décidé de rester », a-t-il raconté. La collaboration a plutôt bien commencé donc, avec une victoire en Supercoupe d’Allemagne contre l’Eintracht Francfort (5-0), ponctuée par un triplé de l’intéressé, et un succès en Coupe d’Allemagne face à Drochtersen/Assel (1-0), avec un but de l’inévitable... Robert Lewandowski.
Foot Mercato

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top