0


La fin du marché en Italie, Bordeaux qui s'active pour remplacer Gustavo Poyet avec la piste Thierry Henry, Ruben Dias à deux pas de Lyon… : tout est dans notre bulletin mercato de ce vendredi. 


Après la Premier League, la Serie A a clôturé son marché 

Cette dernière journée du marché italien a été relativement calme. Bien sûr, quelques clubs ont réalisé leurs dernières emplettes mais rien d'extravagant. Par exemple, Simone Zaza, un temps ciblé par l'OM et l'OGC Nice, a finalement signé avec le Torino. David Ospina, barré par Petr Cechet Bernd Leno à Arsenal, a été prêté à Naples. L'AC Milan a officialisé les arrivées de Diego Laxalt et de Samu Castillejo. La Juventus Turin a libéré Claudio Marchisio de son contrat pendant que Gervinho a rejoint Parme. Voilà pour les principales transactions de ce 17 août.
Notre avis : de manière générale, merci au championnat d'Italie d'avoir animé ce mercato estival qui aurait été très terne sans lui.


Bordeaux en quête d'un nouvel entraîneur

L'Équipe a fait un point sur la succession à venir de Gustavo Poyet, mis à pied à titre conservatoire après sa conférence de presse surréaliste de ce jeudi pour faire connaître son courroux après le départ de Gaëtan Laborde à Montpellier. Le prochain entraîneur des Girondins devra aussi convenir à l'équipe dirigeante actuelle et aux prochains actionnaires américains du club. En ce sens, Thierry Henry (41 ans ce vendredi) plaît beaucoup mais la faisabilité du dossier est complexe. Jocelyn Gourvennec, licencié en janvier par Bordeaux, a des partisans en interne alors que les noms de Laurent Blanc, Jürgen Klinsmann, Rémi Garde ou encore Michael Laudrup circulent aussi.
Notre avis : Voir le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France (51 buts) en Ligue 1 serait très alléchant.


Ruben Dias à Lyon, ça se décante

D'après les informations de L'Équipe, Ruben Dias devrait être la troisième recrue de l'Olympique Lyonnais après Léo Dubois et Martin Terrier. Le club serait proche d'enregistrer l'arrivée du défenseur central du Benfica (21 ans). La clause libératoire du joueur a été fixée à 45 millions d'euros et l'OL rechignait à s'aligner dessus. Visiblement, les dirigeants lyonnais ont fait des efforts pour réaliser le transfert le plus cher de l'histoire du club et devancer Lisandro Lopez, transféré pour 24 millions d'euros en provenance du FC Porto à l'été 2009.
Notre avis : Chaque partie trouve ses intérêts dans cette opération.


Rabiot, les suites du feuilleton de sa prolongation

Selon La Gazzetta dello Sport, les négociations entre Adrien Rabiot, suivi par l'AC Milan et la Juventus, et son club formateur sont en cours mais il ne veut pas prolonger sur une trop longue durée au PSG, trois ans au maximum. Le milieu de terrain de 23 ans aimerait ne pas s'inscrire sur le long terme pour envisager de tenter l'aventure dans un grand club étranger à l'avenir. Dans sa réflexion, il prend aussi en compte les performances de son club qui n'arrive pas à passer un cap en Ligue des champions et sa position sur le terrain, lui qui veut jouer comme relayeur et non sentinelle.
Notre avis : Le Paris Saint-Germain et Rabiot n'ont pas la même vision pour les prochaines années.



Meunier bientôt prolongé et revalorisé ?

Daniel Alves blessé et sur le flanc, Thomas Meunier (26 ans) a un boulevard devant pour gagner ses galons de titulaire au poste de latéral droit au PSG. Et selon Le Parisien, une autre "bonne nouvelle" concerne le Belge. Il devrait prolonger son contrat jusqu'en 2023 et voir son contrat revaloriser alors qu'il émarge actuellement à 260 000 euros mensuels.
Notre avis : Alves aura 36 ans en mai prochain, les éléments sont réunis pour que Meunier s'installe durablement.


L'OM courtise Nsoki

Stanley Nsoki a disputé les deux premiers matchs officiels de la saison du PSG contre Monaco au Trophée des champions (4-0) et Caen en Ligue 1 (3-0). Mais le joueur est toujours sous contrat stagiaire et n'a pas encore signé de contrat professionnel. Et selon L'Équipe, l'OM a vu une opportunité avec ce défenseur de 19 ans, capable de jouer latéral gauche, en soumettant une offre de 5 millions d'euros avec un pourcentage à la revente. La réponse du PSG est inconnue pour le moment alors que Newcastle a proposé 10 millions d'euros en juillet mais Nsoki n'avait pas donné suite à l'intérêt du club anglais. La Juventus est aussi intéressée.
Notre avis : Voir le PSG vendre l'un de ses joueurs à l'OM est improbable.


Le Real Madrid fait toujours les yeux doux à Neymar…

C'est le quotidien catalan Sport qui balance l'information : le Real Madrid est disposé à offrir 300 millions d'euros au PSG pour Neymar ! Désireux de frapper un coup sur le mercato après la défaite face à l'Atlético Madrid en Supercoupe d'Europe (4-2, a.p.), mercredi, Florentino Pérez se serait convaincu de recruter l'attaquant parisien de 26 ans. Le média espagnol explique que le Real espère que l'UEFA sanctionnera le PSG dans le cadre du Fair-Play Financier, ce qui pourrait faciliter ce transfert.
Notre avis : Neymar au Real, c'est plus plausible en 2019.


… et prospecte tous azimuts

Avec le départ de Cristiano Ronaldo à la Juventus, le Real Madrid a perdu son meilleur attaquant. Et jusqu'à maintenant, le club madrilène ne l'a pas remplacé. Le quotidien AS fait le point sur ce dossier de la succession de CR7 et avance trois noms : Timo Werner, Rodrigo et Mauro Icardi. Pour l'avant-centre allemand du RB Leipzig (22 ans), le Real l'a observé à plusieurs reprises et son profil plaît. Pour l'Espagnol de Valence (27 ans), sa clause libératoire est de 120 millions d'euros même s'il pourrait partir à 80 millions. Enfin, pour l'Argentin de l'Inter Milan (25 ans), la contrainte est que le marché italien est terminé depuis ce vendredi à 20h.
Notre avis : On n'est pas à l'abri d'une offensive du Real d'ici le 31 août.


Joao Mario finalement vers le Rubin Kazan

Annoncé sur les tablettes de l'AS Monaco, Joao Mario ne devrait pas rejoindre le club de la Principauté. La Gazzetta dello Sport annonce que le milieu offensif portugais de l'Inter Milan (25 ans) est proche de signer avec le Rubin Kazan. Un accord serait proche entre toutes les parties.
Notre avis : Pas certain que partir en Russie soit le meilleur choix pour le champion d'Europe.
Eurosport

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top