0



Alors que les principaux favoris ont remporté leur premier match de Serie A, l'Inter Milan s'est incliné sur la pelouse de Sassuolo. En décevant sur le plan du jeu. Une première alerte pour les Nerazzurri. 

Pour les cadors de Serie A, cela a été difficile, voire laborieux mais la victoire a été au bout. La Juventus Turin l’a emporté de justesse face au Chievo Verone, Naples a réalisé un bon résultat en s’imposant à la Lazio tandis que l’AS Roma a battu le Torino en toute fin de match. Seul prétendant au trône à s’être loupé : l’Inter Milan. Sur la pelouse de Sassuolo, les hommes de Luciano Spalletti ont perdu, mais ont surtout déçu. Face à une équipe qui devient sa bête noire (3 défaites lors des 3 dernières rencontres), le club lombard a affiché un bien triste visage, et notamment la recrue offensive Lautaro Martinez, qui n’a pas tiré une seule fois au but.

Luciano Spalletti, l’entraîneur intériste, avait pourtant prévenu ses hommes. Mais sur une pelouse difficile, l’Inter n’a pas pu développer de jeu, avec le seul Brozovic pour donner le tempo. Placé plus haut dans le couloir gauche alors qu’on le pensait destiné à évoluer arrière gauche, Kwando Asamoah a eu le plus grand mal à exister, pas vraiment aidé par un Dalbert égratigné ce matin par la presse italienne. Miranda est également pointé du doigt en Italie après sa prestation, et sa faute sur Berardi qui a provoqué le penalty et le seul but de la rencontre.

L’Inter s’est tiré une balle dans le pied

Désigné comme le rival s’étant le mieux renforcé durant ce mercato estival (Nainggolan, Martinez, Politano, De Vrij, Asamoah, Baldé Keita pour ne citer qu’eux), l’Inter s’est déjà tiré une balle dans le pied avec cette défaite. Un premier faux pas embêtant quand on se rappelle que la saison passée, les Nerazzurri avaient été invaincus jusqu’au 16 décembre (défaite à domicile contre l’Udinese 1-3). « L’Inter, quel flop », titre déjà la Gazzetta dello Sport sur son site internet aujourd’hui, preuve que cette défaite fait déjà mal dans la course au titre.

Bien sûr, on se gardera bien d’écrire que le club lombard est éliminé de la course au titre après une journée. Mais dans une Serie A plus concurrentiel que jamais, il ne faudra pas abandonner des points en route. L’Inter Milan a déjà utilisé un joker, mais peut compter sur un calendrier relativement favorable jusqu’à mi-octobre pour engranger un maximum de victoires et de confiance. Spalletti, lui, va sûrement procéder à des premières modifications dans sa composition d’équipe, avec peut-être Skriniar de nouveau titulaire et le retour attendu dans le onze de Perisic, entré en jeu en cours de match dimanche face à Sassuolo.
Foot Mercato

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top