0



Arrivé en fanfare en Major League Soccer, Zlatan Ibrahimovic signe un bon début de saison sous le maillot du Los Angeles Galaxy en termes de statistiques. Mais le Suédois n'apprécie pas vraiment les performances de son équipe, ni les règles du championnat. Et il l'a fait savoir. 

Six ans après le départ de David Beckham, le Los Angeles Galaxy a accueilli une nouvelle icône du football européen : Zlatan Ibrahimovic. A 36 ans, le géant scandinave est arrivé en grande pompe en Californie, se permettant même le luxe de s’offrir une page complète dans le Los Angeles Times pour annoncer sa venue chez les pensionnaires du StubHub Center. Sur le terrain, l’ancien Mancunien n’a pas tardé à trouver la bonne carburation avec un total de 15 buts inscrits en 19 matches de championnat à son compteur. Mais tout n’est pas rose pour le numéro 9 de LA.

Alors que l’effectif angelino compte dans ses rangs des joueurs tels qu’Ibrahimovic, Romain Alessandrini ou encore les frères Dos Santos (Giovani et Jonathan), le LA Galaxy n’est que cinquième de la conférence Ouest et n’est pas vraiment assuré de participer aux playoffs. Des prestations loin d’être maîtrisées qui ont fini par agacer Ibra. "C’est très irritant parce que nous rendons compliquées les choses simples. Ça ne doit pas arriver. Ces erreurs arrivent quand mes enfants sont à l’entraînement, quand vous apprenez les bases. Nous devons travailler durement parce que je ressens beaucoup de confusion sur le terrain. Tout le monde parle des playoffs, mais vu la manière dont nous jouons, nous ne méritons même pas d’y participer", a-t-il déclaré dans des propos relayés par Skysports.


Ibra tacle ses coéquipiers et la MLS

Sorti de ses gonds, le natif de Malmö a donc ressorti à ses nouveaux coéquipiers la célèbre comparaison avec ses enfants. Celle qu’il avait déjà employée lorsqu’il était joueur du Paris Saint-Germain. "Même mes enfants jouent mieux que vous", avait-il lâché à la mi-temps d’un match contre Troyes. Les partenaires de Zlatan n’ont toutefois pas été les seuls à en prendre pour leur grade. Les dirigeants de la Major League Soccer ont eux aussi été cordialement invités à se retrousser les manches.

"J’ai besoin de voir des changements dans les règles. Il faut faire de ce sport un grand sport comme le baseball, le basketball ou la NFL (football américain, ndlr) parce que le football est le plus grand sport du monde, mais je sens qu’il est étouffé ici parce qu’il y a trop de règles. Ils (les dirigeants de la MLS) ne le rendent pas aussi grand qu’il devrait l’être. Le football doit être une concurrence pour les autres sports". Et ce n’est pas tout. Visiblement, les terrains agacent aussi le Suédois. "C’est une honte de jouer sur un terrain artificiel parce que le football n’a pas été créé sur cette surface". À bon entendeur...
Foot Mercato

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top