0



La pression de suppléer Cristiano Ronaldo, parti à la Juventus avec ses habituels 50 buts par saison, ne doit pas être "une épée de Damoclès" pour les attaquants du Real Madrid qui doivent apporter une réponse "collective", a déclaré samedi l'entraîneur madrilène Julen Lopetegui.

"Il faut être capable de convertir ces 50 ou 60 buts par saison, nous devons être capables collectivement de dépasser ce nombre de buts marqués. Parfois ce sera l'un, parfois l'autre, sans que cette épée de Damoclès, cette pression inutile ne retombe sur quiconque", a dit Lopetegui en conférence de presse.

"C'est à l'équipe d'assumer cette responsabilité. C'est à l'équipe de se montrer capable de dépasser ces statistiques, à la fois en marquant des buts par le biais de davantage de joueurs et à la fois en encaissant moins de buts", a-t-il ajouté.

Le Portugais Ronaldo (33 ans), auteur d'au moins 40 buts par saison sur les huit dernières années avec le Real, n'a pas été remplacé depuis son transfert cet été à la Juventus Turin pour un montant supérieur à 100 M EUR.

Et Lopetegui s'est à nouveau déclaré très satisfait de son effectif alors que le mercato ferme vendredi en Espagne et que le Real, triple champion d'Europe en titre, semble, sur le papier, s'être affaibli.

"Je suis concentré à 100% sur le fait de tirer le meilleur du magnifique effectif dont je dispose", a dit le technicien basque à la veille d'un déplacement à Gérone, dimanche soir, pour la 2e journée du Championnat d'Espagne.

Au passage, Lopetegui continue d'entretenir le flou sur l'identité de son gardien titulaire entre le Costaricien Keylor Navas et la recrue belge Thibaut Courtois. Le Français Luca Zidane (20 ans), deuxième fils de l'ancien technicien madrilène Zinédine Zidane, est quant à lui retourné en équipe réserve après avoir été troisième gardien la saison passée, débutant même en Liga en mai.

"Nous n'avons pas décidé exactement ce qui arrivera mais nous avons de très bons gardiens, d'excellentes solutions", a assuré Lopetegui. "Quand la Ligue des champions reprendra, après la trêve internationale (en septembre) et qu'on jouera le mercredi et le dimanche, on adoptera un autre type de solution", a-t-il souligné, sans en dire davantage.
AFP

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top