0



Amath Ndiaye Diédhiou, le nouvel attaquant de l’équipe national du Sénégal sociétaire de Getafe (Liga) est "un pur produit du football national" qui a ensuite rejoint l’Espagne pour y poursuivre sa formation avant d’intégrer l’élite du football de ce pays, a expliqué Abdou Coulibaly "Dionzé", responsable de l’école de football de Rebeuss (Dakar) dont il fut pensionnaire.

"Il a été formé ici sur ce terrain de football du stade Assane Diouf avec d’autres jeunes à l’Ecole de football de Rebeuss", a expliqué l’ancien défenseur du Jaraaf de Dakar, qui habite à quelques mètres du mur ceinturant le stade en question.

Selon lui, c’est vers l’âge de 13 ans que des scouts espagnols ont repéré Amath Ndiaye Diédhiou "après des tests organisés à Demba Diop et ont convaincu ses parents de le laisser partir".

"Avec trois jeunes footballeurs sénégalais, ils sont partis en Espagne", le nouvel attaquant des Lions poursuivant une filière sports-études là-bas "entre Valladolid, l’Atletico Madrid, Tenerife et Getafe jusqu’à franchir les paliers et devenir professionnel", raconte l’ancien défenseur devenu formateur, qui assure avoir toujours maintenu le contact avec le jeune attaquant de Getafe.

"Dès les premiers contacts avec le sélectionneur national (Aliou Cissé), il s’en était ouvert à moi sans aller très loin dans ses échanges avec le coach", a révélé "Dionzé", ajoutant qu’il faisait partie des premières personnes contactées par le néo-international sénégalais après la publication de la liste des 23 joueurs sénégalais devant jouer contre Madagascar.

"Nous avons parlé de l’équipe nationale, du comportement qu’il fallait avoir", a rapporté Abdou Coulibaly "Dionzé", qui dit avoir discuté des Lions avec le joueur durant le Mondial et des possibilités qui pouvaient s’offrir à lui en équipe nationale.

"Nous étions convaincus de son talent mais vous savez, le seul talent ne suffit pas pour intégrer une sélection", a-t-il dit au sujet de son protégé, appelé "une à deux fois" dans les équipes nationales de jeunes (U20 et U23).

D’Amath Ndiaye Diédhiou, l’ancien défenseur du Jaraaf dans les années 1970 affirme qu’il "a toujours était au-dessus du lot", disant se souvenir des prédictions du Brésilien Valdo à son sujet lors d’un tournoi à Dirinon (Bretagne en France).

"Nous avons éliminé son équipe et il est venu nous dire que le numéro 14 sénégalais (Diédhiou) est taillé pour devenir footballeur professionnel", a-t-il révélé en citant l’ancien meneur de jeu du PSG, actuel entraîneur des petites catégories au Congo.

Amath Ndiaye Diédhiou, qui habitait à la rue 9 à la Médina, "a toujours épaté ses formateurs parce qu’à l’âge de 7-8 ans, il jouait déjà des deux pieds". "C’est un proche qui l’a vu jouer dans les rues de la Médina et qui nous l’avait amené", s’est souvenu l’ancien arrière central du Jaraaf.

"Il n’a pas mis beaucoup de temps à émerger en dépit du nombre important de bons jeunes footballeurs qui constituaient à l’époque l’ossature de l’Ecole de football de Rebeuss", poursuit le formateur, selon qui Amath Ndiaye Diédhiou a été testé "à tous les postes".

L’Ecole de football de Rebeuss, soutenu à l’époque par un Sénégalais vivant en France, René Sanchez, disparu en 2008, avait réussi à faire émerger de nombreux talents, à l’image d’El Hadj Malick Ndiaye (demi-finaliste du Mondial avec les U20), El Hadj Mour Samb (ancien de Diambars passé par Lille), Ibou Sy (ancien de Dakar Sacré-Cœur et demi-finaliste du Mondial en U20 en 2015), rappelle Dionzé.

"Amath (Ndiaye Diédhiou) faisait partie des plus jeunes mais il avait marqué les esprits", insiste-t-il, précisant qu’il jouait à l’époque à la pointe de l’attaque de l’Ecole de football qui prenait part souvent à des tournois de jeunes en France.

"Il enfilait des buts comme des perles", si l’on en croit l’ancien défenseur central, selon lequel l’attaquant de Getafe arrive en sélection "comme un mort de faim".

"Il a conscience de la concurrence et il ne ménagera aucun effort pour sortir du lot et marquer les esprits", a-t-il par ailleurs relevé.
APS

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top