0



"Je l'ai en tête": Antoine Griezmann, candidat au Ballon d'Or 2018, a déclaré au quotidien espagnol As qu'il rêvait de la prestigieuse récompense, tout en s'étonnant de n'avoir pas été retenu parmi les trois finalistes d'un autre prix, le trophée Fifa de meilleur joueur.

"C'est le prix de la Fifa et c'est dommage qu'il n'y ait aucun champion du monde nominé", a déclaré l'attaquant international français dans une interview avec le journal sportif madrilène.

Snobant les Français champions du monde, la Fifa a désigné le Portugais Cristiano Ronaldo, le Croate Luka Modric et l'Egyptien Mohamed Salah comme finalistes de son prix du meilleur joueur de l'année, concurrent direct du Ballon d'Or qui sera décerné en décembre par le magazine France Football.

"Nous avons réussi un beau Mondial et tout l'effectif mérite une récompense: Mbappé, Varane, Kanté qui a fait un Mondial incroyable même si on ne parle pas beaucoup de lui, ou bien moi-même... Mais c'est comme ça. Je crois que le Ballon d'Or a plus de prestige, une plus longue histoire, je l'ai en tête et j'ai trois mois pour tout donner. On verra ensuite ce qui arrive", a fait valoir l'attaquant de l'Atlético Madrid.

Griezmann a souligné avoir vécu en 2018 sa meilleure année avec la conquête de la Ligue Europa en mai, de la Coupe du monde en juillet et de la Supercoupe d'Europe en août. Au point de s'asseoir à la table des meilleurs joueurs que sont les quintuples Ballons d'Or Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ?

"Oui, je pense que oui, mais d'autres joueurs vont y parvenir aussi, sans aucun doute", a réagi le Français.

"L'histoire de la table, c'est une image que j'utilise, mais je prends du plaisir à cette table. Je sais aussi que je peux faire mieux. (...) Je suis au sommet mais je peux m'améliorer. Je veux être le plus complet possible. Je ne vais pas mettre 50 buts (par saison) mais j'essaie d'apporter offensivement et de travailler pour l'équipe", a-t-il conclu.
AFP

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top