0



Le manager des Reds est revenu sur l'absence de Fabinho depuis le début de saison. 

Si Liverpool réalise un début de saison parfait sur le plan comptable, la situation de Fabinho en Angleterre n'est pas idéale. Ce n'est évidemment que le début de son aventure, mais le Brésilien n'a pas encore pu s'illustrer avec son nouveau maillot.

Le transfert de Fabinho à Liverpool laissait pourtant augurer un autre scénario. Vendu pas moins de 45 millions d'euros par l'AS Monaco au club britannique, le milieu de terrain brési:ien nourrit de grande ambitions, après de nombreuses saisons pleines dans le championnat de France, dont une campagne éblouissante en 2016-17 conclue par un titre de champion.

Malgré cela, Fabinho ne doit pas se montrer impatient selon Jürgen Klopp. Le manager allemand a expliqué pourquoi il n'avait pas encore utilisé sa recrue cette saison. "L'équipe joue bien, et il a besoin de temps", a expliqué l'ancien coach de Dortmund dans des propos retranscrits sur le site officiel du club. "Il aurait pu être dans le groupe, bien sûr (samedi pour le match face Leicester), mais il est difficile de faire partie du groupe en ce moment, car ils sont tous en forme. (…) Il reviendra. Maintenant, nous allons avoir des matchs tous les trois jours, et il a fait de gros progrès ces dernières semaines".

Si elle montre bien la position de Klopp par rapport au milieu brésilien, la sortie de l'Allemand laissé également présager une évolution de la situation. D'autant que le manager des Reds n'avait pas caché son enthousiasme à l'arrivée de Fabinho cet été.

"Une personne comme lui va rendre notre vestiaire encore plus fort. Fabinho a la capacité et la mentalité de jouer au plus haut niveau dans un certain nombre de positions. Il peut jouer en 6, en 8 mais aussi latéral droit. C’est cool. Il est tactiquement très fort et intelligent. Je pense qu’il va améliorer notre équipe. Cette signature nous donne de nouvelles opportunités et c’est pour ça que je suis excité ", avait alors expliqué Jürgen Klopp.
GOAL

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top