0



Après deux défaites de rang, Manchester United s’est rassuré avec une victoire à Burnley (0-2) grâce à un doublé de Romelu Lukaku. José Mourinho peut respirer. 

Si la presse britannique prédit chaque jour l’éviction de José Mourinho à Manchester United, certains supporters du club le soutiennent encore. Avant la rencontre des Red Devils à Burnley, dimanche, un avion a survolé le stade avec une bannière pointant du doigt Ed Woodward, le vice-président exécutif (en charge notamment du recrutement), qualifié de "spécialiste en échec". De quoi redonner du baume au cœur au "Special One", d'autant que MU s’est ensuite imposé sans forcer face aux Clarets (2-0).

Le coach portugais est revenu aux basiques lors de ce déplacement. Le 3-5-2 déployé face aux Spurs a été rangé au fond du tiroir pour un 4-3-3 classique avec un milieu renforcé. Marouane Fellaini était carrément lancé en numéro 6 pour couvrir Paul Pogba et Nemanja Matic. Exit ainsi la recrue estivale Fred. Les Mancuniens ont été dangereux avec de nombreux centres, notamment ceux de Luke Shaw depuis la gauche, et Romelu Lukaku, opportuniste, s’est offert un doublé (27e et 44e).

Les Red Devils ont manqué de se mettre à l’abri en seconde période, puisque Paul Pogba n’a pas transformé un penalty en voyant sa frappe repoussée par Joe Hart (69e). Dans la foulée, Marcus Rashford, tout juste entré en jeu, a été exclu pour un mauvais geste (72e) et MU s’est donc contenté de ce score de 2-0 qui lui permet de compter 6 points au classement après quatre journées. José Mourinho peut souffler avant la trêve internationale.
Sports.fr

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top