0



Si Manchester United a concédé le match nul contre Wolverhampton (1-1), selon José Mourinho, c'est de la faute de ses joueurs, qui n'ont joué qu'à "30% de leur potentiel".

Le mois de septembre avait pourtant bien commencé pour Manchester United, avec trois succès à l'extérieur, et notamment cette victoire à Berne (0-3), mercredi soir, en Ligue des champions. Mais les Red Devils sont retombés dans leurs travers, samedi après-midi, en concédant un match nul fâcheux contre le promu Wolverhampton (1-1), à Old Trafford.

Sans surprise, José Mourinho n'a pas aimé la prestation de ses hommes. "Une équipe a joué comme si sa vie en dépendait, l'autre était trop relâchée a constaté le manager portugais. C'est difficile de gagner des matches quand vous n'êtes pas là. C'est quelque chose qu'on apprend quand on est enfant, à l'école de football. Sauf si vous affrontez une équipe très faible, jouer à 30% de son potentiel n'est pas suffisant. Nous n'étions pas assez rapides, créatifs, ou intenses défensivement. C'était mental. Je ne peux pas expliquer cette différence d'attitude."


Mourinho n'a pas souhaité accabler un joueur en particulier malgré le mutisme, par exemple, d'Alexis Sanchez, qui n'a plus marqué depuis 831 minutes avec MU. Mais l'une de ses remarques s'adresse probablement à Paul Pogba, passeur décisif sur le but de Fred, mais coupable de la perte de balle qui amènera le but de l'égalisation. "Les joueurs savaient parfaitement que les Wolves font un gros pressing au milieu. Concéder un but sur une telle situation est dur à accepter", a ajouté le "Mou", très loin de faire son autocritique.
Sports.fr

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top