0



Aliou Cissé, le sélectionneur de l’équipe nationale du Sénégal a dit, vendredi à Dakar, avoir conscience de la difficulté de remporter la prochaine Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun.

"Vouloir gagner la CAN est un énorme objectif. Nous sommes conscients de nos forces et sommes respectés en Afrique et dans le monde. C’est un défi excitant parce que nous sommes des compétiteurs", a souligné Aliou Cissé en conférence de presse.

Il publiait sa liste de 23 joueurs pour le match contre la Guinée équatoriale prévu le 17 novembre prochain et comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2019.


L’entraîneur national a fait noter que le chemin menant à la victoire finale "ne sera pas facile mais rien n’est impossible avec le Sénégal". Très confiant, il estime que son pays est "capable de rivaliser et de battre n’importe quelle équipe du continent", tout en priant pour que "la chance qui fuit les Lions depuis longtemps soit avec eux en 2019".

Même si sur le continent africain "les gens parlent du Sénégal avec beaucoup de respect et de considération", M. Cissé a tout de même reconnu qu’"en football, on peut être meilleur que l’adversaire et perdre".

Pour la première fois dans l’histoire de la CAN, 24 formations seront présentes en 2019 au Cameroun. De l’avis d’Aliou Cissé, "une douzaine d’équipes dont le Sénégal peuvent remporter la coupe. Parmi les favoris, on peut citer le Cameroun, l’Algérie, la République Démocratique du Congo et le Ghana. Ça va être une compétition très disputée".

Puisant dans ses années d’expérience en tant que joueur puis entraîneur en Afrique, Aliou Cissé pense que "de nombreuses éléments entrent en considération. Ce n’est pas uniquement une histoire de football. C’est une question d’attitude, de mental. Quand vous vous rendez dans certains pays d’Afrique, au-delà de la qualité footballistique, on parle surtout du mental des hommes".
APA

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top