0



Le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé, estime que ses joueurs pouvaient "faire mieux" contre le Soudan, malgré leur large victoire (3-0), samedi, à Dakar.

Les Lions recevaient les Crocodiles du Nil pour la troisième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019.

"Nous avons fait de bonnes choses. Mais je pense que nous pouvions faire mieux que ça. Dans la globalité, je peux dire, quand on gagne par trois buts à zéro en Afrique, que nous avons fait le travail qu’il fallait faire. Mais une équipe comme le Sénégal peut faire mieux", a réagi Cissé lors de sa conférence de presse d’après-match.

Les séquences de jeu développées par les Lions ont été "intéressantes", estime le sélectionneur national, tout en regrettant qu’il n’y ait pas eu "beaucoup d’intensité" du début à la fin du match.

"Ce qui est important, ce sont les trois points. Nous les avons pris. Il y a encore du boulot à faire. Nous allons continuer à travailler", ajoute le technicien sénégalais.

Aliou Cissé constate qu’il y a eu "beaucoup de déchets techniques" causés par l’état de la pelouse du stade Léopold-Sédar-Senghor et le "manque de concertation" entre les joueurs. "L’état de la pelouse ne nous facilite pas la tâche."

Les Lions, tenus en échec par Madagascar (2-2) en septembre, renouent avec le succès en battant les Crocodiles du Nil.

Avec cette victoire, ils restent leaders de la poule A avec sept points (+6), en attendant le match retour contre le Soudan, à Khartoum, mardi.

Madagascar, qui a triomphé de la Guinée Equatoriale (1-0), ce samedi, à Malabo, reste deuxième de la poule. Seules les deux meilleures équipes de la poule joueront la phase finale de la CAN prévue en juin-juillet au Cameroun.
APS

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top