0



Paulinho a quitté le FC Barcelone cet été. Le Brésilien enchaîne les bonnes prestations en Chine. Gros plan. 

« Je suis très heureux de revenir voir mes anciens coéquipiers et le staff, des personnes que j’apprécie beaucoup au club. Dès que je le peux, je regarde les matches du Barça et ils jouent très bien », a confié Paulinho au début du mois d’octobre. Quelques mois après son départ du FC Barcelone, le Brésilien a fait son grand retour en Catalogne. Et il n’a pas manqué de venir saluer son ancien club. Un club où il a réussi à s’imposer en quelques matches alors que très peu de personnes croyaient en lui quand les pensionnaires du Camp Nou sont allés le chercher au Guangzhou Evergrande en Chine pour 40 millions d’euros.

Résultat : il a terminé la saison avec 8 en 49 rencontres toutes compétitions confondues. Surtout, il a mis tout le monde d’accord que ce soit dans le vestiaire blaugrana ou dans les médias. Forcément, nombreux sont ceux qui ont été surpris du départ de l’ancien joueur de Tottenham après seulement une année en Espagne. Le 8 juillet, le Guangzhou Evergrande a annoncé son retour sous la forme d’un prêt avec option d’achat. Une option de 50 millions d’euros qui va être levée a priori en janvier prochain (Guangzhou devra payer la même somme au gouvernement chinois, soit un transfert de 100 millions d’euros au total), soit une plus-value de 10 millions pour le Barça.

Paulinho continue de flamber en Chine

Si cela fait beaucoup, l’écurie chinoise peut d’ores et déjà se réjouir. Car depuis son retour en Chinese Super League cet été, Paulinho flambe plus que jamais ! Nous vous en parlions déjà au mois d’août. Mais le footballeur de 30 ans poursuit sur un infernal. Au total, le milieu de terrain a participé à 15 rencontres de championnat cette saison. Des rencontres qu’il a toutes jouées intégralement, lui qui amène son expérience du très haut niveau ou encore son impact dans l’entrejeu.

Mais pas seulement. L’international auriverde né en 88 apporte aussi des buts. Onze depuis le coup d’envoi de cette nouvelle saison. Ajoutons à cela six passes décisives. Ce qui en fait un des éléments les plus décisifs de son équipe. Si on compare avec ses précédents passages en Chine, il s’agit de son meilleur démarrage. Il fait également mieux qu’au Barça (3 buts au même stade l’an dernier). Une bonne nouvelle pour Guangzhou Evergrande (2e, 57 points) qui aura besoin d’un grand Paulinho pour dépasser le Shanghaï SIPG (1er, 59 points) et aller chercher le titre en Chinese Super League !
Foot Mercato

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top