0



Wayne Rooney a qualifié D.C. United pour les play-offs du Championnat nord-américain avec un doublé contre New York City (3-1) dimanche, tandis que le Los Angeles Galaxy a repris son destin en main grâce à Zlatan Ibrahimovic.

Auteur du seul but mercredi contre Toronto (1-0), Rooney a récidivé dimanche et idéalement lancé son équipe en ouvrant la marque dès la 8e minute.

L'ex-attaquant de Manchester United et d'Everton, arrivé en MLS en juillet, a profité du travail de l'Argentin Luciano Acosta qui a semé la pagaille dans la défense de City.

C'est ensuite Acosta qui a doublé la mise (24e), avant que Rooney n'ajoute un troisième but, son 12e de la saison, sur penalty à la 74e minute.



Le club de la capitale américaine a grimpé à la 5e place avec ses 50 points, soit quatre de plus que Montréal, 7e (46 pts), avant le dernier match de saison régulière le week-end prochain.

D.C. United, qui n'avait pas participé aux play-offs la saison dernière, a remporté ses cinq derniers matches et ne s'est plus incliné depuis le 29 août.

L'impact de Rooney est indéniable: à son arrivée, D.C. United était lanterne rouge de la conférence Est avec seulement deux victoires en 14 matches.

"Il joue à nouveau à un très, très haut niveau depuis deux matches (...) On gagne en jouant très bien, c'est un plaisir de coacher une équipe comme celle-là, je me demande jusqu'où on peut aller", a souligné son entraîneur Ben Olsen.

Le dernier billet pour les play-offs à l'Est se jouera entre Columbus (6e, 48 pts) et Montréal (7e, 46 pts).


"Ibra" buteur puis passeur

L'Impact, vainqueur (2-0) du champion en titre Toronto, doit s'imposer sur le terrain de New England dimanche prochain et espérer une défaite ou même un nul de Columbus à domicile face à Minnesota.

"Il y a encore beaucoup de +si+, mais on est très content de continuer notre route jusqu'au dernier match", a apprécié Rémi Garde, l'entraîneur français de Montréal.

Dans la conférence Ouest aussi, il ne reste plus qu'un billet pour les play-offs et le Los Angeles Galaxy semble avoir tout en mains pour l'empocher.

La franchise californienne s'est imposée 3 à 1 sur le terrain de Minnesota avec un but et une passe décisive de l'inévitable Zlatan Ibrahimovic.

"Ibra", 37 ans, a libéré ses coéquipiers en ouvrant la marque de la tête à la 30e minute, son 22e but en 26 matches depuis son arrivée en MLS en avril.

Au retour des vestiaires (50e), le Norvégien Ola Kamara a doublé la mise à l'issue d'une combinaison entre Ashley Cole et Sebastian Lletget.

Une minute plus tard, "Ibra" a distillé une passe parfaite pour Alessandrini, qui a trompé le gardien de Minnesota d'une reprise de volée fulgurante.



Le Galaxy est toujours 7e de la conférence Ouest avec 48 points, mais dans le même temps, le Real Salt Lake (6e, 49 pts) a perdu son dernier match de la saison régulière, 3 à 0 à Portland.

Le Galaxy se qualifiera pour la phase finale en cas de succès dimanche prochain devant son public face à Houston (10e, 35 pts).

"C'est une victoire super importante, on répond présent malgré la pression, on est très content", a insisté "Ibra".
AFP

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top