0



Le Bénin, qui a mené 1-0 pendant plus d’une heure de jeu devant la Gambie, déjà éliminée, s’est finalement incliné à Bakau 3-1 dans le groupe D des éliminatoires. Les Ecureuils ratent une belle occasion de se rapprocher de la CAN 2019 tandis que la Gambie remporte (enfin) son premier match officiel depuis septembre 2013. 

Quel gâchis ! Si le Bénin rate la qualification à la CAN 2019 en mars prochain, les joueurs pourront bien s’en vouloir après la défaite incroyable devant la Gambie (3-1). En une demi-heure, les Ecureuils se sont délités devant des Scorpions méconnaissables tant la première heure de la rencontre ne présageait rien de l’issue de celle-ci. Le Bénin, privé de son capitaine, Stéphane Sessegnon, suspendu, avait le match en main après avoir ouvert le score grâce à Steve Mounie qui marquait d’une reprise de la tête dans la surface adverse (34e). Une réalisation qui confirmait la domination des jaunes qui avait la possession et les occasions dans ce match.

La Gambie, déjà éliminée des éliminatoires, allait toutefois se révolter en égalisant par Lamine Jallow à 20 minutes de la fin du match. Un but qui allait réveiller les Scorpions et leurs supporters qui poussaient face à un adversaire subitement fébrile. Modou Jobe en profite pour donner l’avantage aux siens (78e) avant que Ablie Jallow ne scelle le sort du Bénin dans les arrêts de jeu (90+4).

VIDÉO...


C’est une grande victoire pour la Gambie qui courait derrière un succès en match officiel depuis septembre 2013 face à la Tanzanie (2-0).

Le Bénin, deuxième du groupe, avant le match Togo-Algérie, dimanche, a encore son destin en main ; une victoire en mars prochain face au Togo lui ouvrira les portes de la CAN 2019.
RFI

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top