0



Le Real Madrid est "très content" de l'intérim de l'entraîneur Santiago Solari, vainqueur de ses quatre matches depuis sa nomination, a déclaré dimanche Emilio Butragueño, dirigeant du club, laissant entendre que l'Argentin devrait être confirmé durablement dans ses fonctions.

"Ce que je peux dire, c'est que nous sommes très contents de lui, voilà la vérité", a dit Butragueño, directeur des relations institutionnelles du Real, au micro de la chaîne espagnole Movistar Partidazo après la victoire 4-2 à Vigo en Championnat d'Espagne.

L'ancien attaquant Merengue, proche du président Florentino Pérez, n'a pas voulu confirmer formellement que Solari, ancien technicien de la réserve, allait signer un contrat comme entraîneur de l'équipe première, mais il a eu un sourire entendu.

"Nous sommes heureux. Je crois que c'est une bonne réponse à cette question, a-t-il dit. Son travail est excellent, il a été capable d'obtenir de très bons résultats."

Alors que l'intérim de Solari, limité à deux semaines par le règlement en Espagne, arrive à son terme ce lundi, l'Argentin à la tignasse sombre (42 ans) a pour sa part refusé d'évoquer son avenir dimanche.

"L'important est de faire le nécessaire pour le bien de l'équipe, rien de plus. Tout le reste n'est pas important", a-t-il dit au micro de Movistar.

Invité à détailler ses projets pour la trêve internationale qui s'ouvre lundi, le technicien a répondu par une pirouette: "Nous verrons. Le projet, c'est d'avancer petit à petit. A priori demain (lundi), c'est jour libre" pour les joueurs, a-t-il souri.

Nommé au lendemain d'une humiliation dans le clasico à Barcelone (5-1), l'ancien technicien de la réserve devait en principe succéder "provisoirement" à Julen Lopetegui, limogé le 30 octobre. Mais il n'y avait pas foule d'entraîneurs disponibles sur le marché et après deux semaines en fonctions, l'Argentin a convaincu les joueurs, les supporters et les dirigeants avec son style souriant et ses résultats.

Alors que Lopetegui avait achevé son mandat sur cinq défaites en sept rencontres, le Real a gagné ses quatre premiers matches avec Solari et pointe à la 6e place de la Liga, à seulement quatre longueurs du leader Barcelone. Et sous la direction de l'Argentin, l'équipe triple championne d'Europe en titre a inscrit 15 buts et n'en a encaissé que deux.
Belga

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top