0



Classé au 18ème rang du Goal 50, Sadio Mané est revenu pour Goal sur la saison qu'il l'a propulsé dans une autre dimension. 

Les yeux de Sadio Mané s’illuminent lorsqu'il se met à regarder la tablette que nous lui tendons. Nous sommes assis dans la tribune principale à Anfield, et Goal lui repasse le film de l'épopée de Liverpool en Ligue des champions la saison passée. "De bons souvenirs, hein?" , Sourit-il, dès que la vidéo se lance. De bons souvenirs, oui, malgré un dénouement frustrant. Cette longue saison européenne aux quatre coins d'Europe a remis Liverpool au sommet de la hiérarchie, avec un style propre aux équipes de Jürgen Klopp : pétillant, audacieux, dangereux.

"Personne ne s'attendait à ce que nous allions si loin"

Sadio Mané a eu un rôle énorme dans le casting. Du haut de ses 26 ans, ce jeune homme si poli et réservé en dehors des terrains est à peu près tout le contraire sur les pelouses. Incisif, technique, provocateur, le Sénégalais a toturé les défenses par ses coups de boutoir à répétition. Dans ce défilé d'images, celles du festival contre la Roma apparaissent, soudain. "Oh non, Alisson !", s'exclame Sadio Mané en regardant son nouveau coéquipier se faire fusiller dans tous les sens.  "Désolé mon ami ! De mauvais souvenirs pour lui, hein ? Il n'avait aucune chance dans ce camp-là".

L'ancien Messin n'a pas tort. Parfois, la saison dernière, cette équipe de Liverpool diffusait l'impression que personne, ou presque, ne pouvait lui résister. Le statut de l'adversaire n'importe pas, que ce soit Maribor, le Spartak Moscou, Porto, Manchester City ou la Roma. La tempête rouge renversait tout.  "C’est la saison la plus agréable que j’ai vécue" , souligne Mané. "Bien sûr que je peux dire ça. Ce n’était pas facile, mais nous avons essayé de faire de notre mieux. Au début, lorsque nous avons commencé la phase de poules, personne ne s'attendait à ce que nous allions en quarts de finale ou en demi-finales, mais nous avons toujours cru en nous-mêmes, nous avons tout donné et cela nous a menés loin dans la compétition".

"Honnêtement, la Ligue des champions est le rêve de tout joueur dans le monde. C'était toujours mon rêve, c'est clair. La saison dernière, c'était la première fois que je jouais en Ligue des champions et nous avons désormais des souvenirs qui resteront dans ma mémoire pour toujours. Nous avons très bien joué, nous avons obtenu des résultats incroyables contre de très bonnes équipes. Nous avons beaucoup donné pour tenter de remporter la finale, mais il n'y a pas de regrets. Cela fait partie du football... On a essayé d'oublier cela et on donne le maximum pour essayer d'aller encore une fois en finale". Il marque une pause et lance, sourire aux lèvres : "Et pourquoi ne pas la gagner ?".

Sadio Mane Liverpool Goal 50

Mané sourit à nouveau lorsqu'il apprend qu'il est placé au 18e rang de la liste annuelle du Goal 50 . Devant Sergio Ramos, par exemple, et Neymar. Devant Philippe Coutinho, son ancien coéquipier des Reds, et Sergio Aguero. Devant Isco, Gareth Bale, Luis Suarez, Paulo Dybala et tant d'autres. "Mais pas devant Mo, non?" , ajoute-t-il en éclatant de rire. Non, pas devant Mohamed Salah. Pas cette fois, Sadio.


Cette relation avec Salah (3ème) et Roberto Firmino (29ème) a été déterminante pour le succès de Liverpool la saison dernière. Le trio a cumulé 91 buts toutes compétitions confondues. Les 20 réalisations de Mané, en 44 apparitions, constituent son meilleur total depuis une saison au Red Bull Salzburg en 2014. Et il est déjà sur la bonne voie pour espérer aller encore plus loin cette année . "Honnêtement, j'aime toujours jouer aux côtés de ces excellents joueurs" , continue Mané. "Avec eux tout devient facile pour moi !". "Ils sont super, vraiments très bons. Nous sommes très proches, nous aimons jouer ensemble et nous aimons nous offrir des occasions de but. C’est formidable de jouer à leurs côtés. Tout le monde parle de moi, Mo et Bobby, mais croyez-moi, le travail commence à la base de l'équipe. Nous sommes à Liverpool et notre équipe est fantastique. Ils établissent les fondations pour nous et facilitent la tâche des attaquants".

"Nos fans nous facilitent la tâche"

Les attentes sur les Reds sont encore plus forte depuis cette campagne éblouissante. Sadio Mané le sait, mais il ce statut le galvanise. "Pour nous, c’est une motivation, pas une pression", insiste-t-il. "Nous sommes tous encore jeunes et nous savons que notre équipe est formidable. Nous continuerons d’essayer de faire de notre mieux, mais ce n’est pas une pression. La pression n’aide pas. Bien sûr, personne ne s'attendait à la saison passée, et peut-être que cette année, les gens attendent davantage. Mais ce n’est pas une pression, c’est une motivation pour faire encore mieux. On a besoin de ça".

"Le but d'un joueur est de toujours progresser. C’est pour ça qu'on travaille dur à l'entraînement. Mais n’oubliez pas que nous sommes une équipe et que le plus important est de remporter des trophées. Si mes buts - ou ceux de Mo ou Bobby - nous aident à atteindre cet objectif, c'est parfait. Bien sûr, j'aimerais bien marquer plus que la saison dernière, mais seulement si cela nous aide à gagner !".

Le défi est lancé. Liverpool a d'ailleurs bien commencé cette saison de Premier League mais Manchester City, qui a franchi la barre des 100 points la saison dernière, avance à nouveau comme un TGV. Et en Ligue des champions, la concurrence semble encore plus féroce. Pas de quoi décourager le détonateur des Reds. "Nous avançons bien et nous avons bien commencé cette saison. Il est trop tôt pour parler du titre, ou de tel ou tel trophée, mais nous jouerons tout, match par match. Ce n'est pas facile. Il y a tellement de grandes équipes. Les deux clubs de Manchester, Chelsea aussi. Mais nous sommes Liverpool. Nous ne nous concentrons pas sur les autres équipes, nous pensons à nous-mêmes. Nos fans nous facilitent la tâche. Ils jouent un grand rôle dans notre succès. Parfois, vous pouvez voir que l'équipe qui joue contre nous est un peu effrayée à cause de cela. Mais c'est pour ça que ça s'appelle Anfield. C’est pour ça que nous sommes à Liverpool. Nous sommes là pour gagner...".
GOAL

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top