0



Grand vainqueur du Goal 50 2018, Luka Modric, le maestro de la Croatie et du Real, affiche sa fierté de mettre fin à l'hégémonie de Ronaldo et Messi. 

Luka Modric a remporté le Goal 50 2018, attribué au meilleur joueur du monde sur les 12 derniers mois. Dans un entretien exclusif à Goal , le milieu de terrain du Real Madrid et de la Croatie est revenu en exclusivité sur la plus belle année de sa brillante carrière.

Vainqueur de la Ligue des champions avec son club pour la troisième année consécutive, le maître à jouer de la Maison Blanche a aussi mené la Croatie en finale de la Coupe du monde contre l'équipe de France. Après avoir été élu meilleur joueur du Mondial en Russie, joueur de l'année par la FIFA puis l'UEFA, Luka Modric étoffe encore sa collection de distinctions individuelles.

Il termine devant Cristiano Ronaldo, le vainqueur de l’année dernière, et Mohamed Salah, l'attaquant de Liverpool, respectivement deuxième et troisième. Et il met surtout fin à la domination de Cristiano Ronaldo et Lionel Messi dans le Goal 50. Le Portugais et l'Argentin se partageait le trophée continuellement depuis le triomphe de Wesley Sneijder en 2010.

"Je suis très heureux de recevoir ce prix", a déclaré Modric à Goal .

"J'aimerais remercier tous ceux qui ont voté pour moi. C'est un honneur de le recevoir et de suivre les traces de ces deux grands joueurs".

"Gagner après ces deux-là me rend très heureux. C'est un honneur pour moi".

Malgré ses prouesses sur le plan personnel jusqu'en juillet, Luka Modric vit un début de saison plus délicat avec le Real Madrid. Sixième de Liga à quatre points du FC Barcelone, le Real a été humilié par son rival le mois dernier (5-1) avant de changer d'entraîneur, Julen Lopetegui étant limogé quelques mois après avoir pris la succession de Zinédine Zidane.

Luka Modric est néanmoins confiant quant à la capacité du Real à redresser la barre sous les ordres de Santiago Solari, qui a remporté ses quatre premiers matches.

"Ce que nous voulons, c'est nous améliorer parce que nous n'avons pas bien démarré la saison ", a poursuivi le Croate. "Mais ce qui importe, c'est de savoir comment nous allons la finir. Nous allons travailler dur pour progresser. Ce que nous voulons, c'est relever les défis auxquels cette équipe est toujours confrontée".

"J'espère gagner les quelques titres qui se présenteront à nous, et surtout améliorer notre jeu".

"Et avec le nouvel entraîneur, je suis sûr que nous allons nous améliorer et réaliser une bonne saison".

Une bonne saison signifierait remporter une nouvelle fois la Ligue des Champions, par exemple. Madrid a gagné les 3 dernières éditions du trophée le plus prestigieux du football de clubs - et quatre des cinq dernières - et Modric estime que son club peut tout à fait conserver son titre.

"Rien n'est impossible dans le football", affirme le milieu de 33 ans.

"Surtout pour le Real Madrid, car ce que nous avons fait au cours des trois dernières saisons est une chose inimaginable, mais nous y sommes parvenus".

"Pourquoi ne pourrions-nous pas en remporter une quatrième ? Nous allons tout donner".

"Nous devons être humbles, travailler dur et respecter les autres car il y a de grandes équipes et chaque année, il est de plus en plus difficile de remporter cette coupe".

"Mais, comme je vous l'ai dit, nous allons tout faire pour. Nous avons montré à maintes reprises que rien n’était impossible pour cette équipe".

Le Goal 50 est un prix annuel qui reconnaît et classe les 50 meilleurs joueurs de football au monde au cours des 12 derniers mois. Les rédacteurs en chef et les correspondants des 42 éditions de Goal dans le monde ont tous voté. Les candidats ont été jugés en fonction de leur constance par rapport à l'année précédente, de leurs performances dans les matches, de leur héritage footballistique et du succès de leurs équipes au niveau international et en club.
GOAL

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top