0



L'Uruguay, qui doit rencontrer le Brésil, le 16 novembre, puis la France, le 20, en amical, est fortement handicapé, tant par des blessures de joueurs importants, que par les absences des joueurs retenus pour la finale de la Copa Libertadores en Argentine.

"C'est une situation inédite. En moins d'une semaine, nous avons perdu huit joueurs: six sur blessures et deux avec la finale de la Copa Libertadores" a désespéré le sélectionneur Oscar Tabarez à la chaîne locale Canal4 dans une déclaration reproduite sur leur site web dimanche.

Nahitan Nandez de Boca Juniors et Camilo Mayada de River Plate sont retenus par leurs clubs pour disputer la finale aller de la Coupe, initialement prévue samedi 10 à Buenos Aires mais reportée à dimanche 11 en raison de pluies violentes.

"Les clubs sont prioritaires pour convoquer leurs joueurs et le font valoir, et c'est toujours ainsi", a déclaré Tabarez. La Confédération sud-américaine (Conmebol) exige en effet que les sélections ne fassent pas appel aux joueurs qui disputent les finales de la Copa Libertadores, mettant la Fédération Uruguayenne de football (AUF) dans "une situation bien difficile" selon Tabarez, qui doit affronter deux champions du monde, le Brésil à Londres et la France, actuel champion, à Paris le 20 novembre. Godin, blessé à la cuisse, a été remplacé.
AFP

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top