0



L'AS Monaco reste en mauvaise position en Ligue 1, alors que Thierry Henry a pris la succession de Leonardo Jardim. Et le champion du monde 98 ne se voile pas la face. 

Thierry Henry n'a pas envie de se la jouer méthode Coué. "Personne n'est à l'abri de la descente, a-t-il ainsi rappelé jeudi, en conférence de presse (à deux jours du déplacement de Monaco à Reims). Lors de ma première année au Barça, Saragosse est descendu alors que Pablo Aimar, Diego Milito ou Roberto Ayala étaient dans l'équipe... Je ne vais pas tous les citer. Et à l'inverse, Leicester a été champion."

Tout est possible dans un sens comme dans l'autre, et Monaco n'échappe donc pas à la règle. "Ce n'est pas pour chercher d'excuse, mais on a commencé deux matches avec deux mecs de 18 ans devant... Le meilleur, ça a été Sofiane Diop. L'insouciance peut te sortir de certains problèmes. Il faut retrouver la confiance le plus vite possible. Souvent, ça passe par un match solide, on l'espère à Reims."

Pour le moment, Thierry Henry n'a toujours pas gagné sur le banc de Monaco (une défaite à Strasbourg et un nul contre Dijon en Ligue 1, un nul à Bruges en Ligue des champions). "Il faut toujours répondre aux attentes, reprend le néo-coach. La pression est toujours là, peu importe où tu es au classement. Là, c'est pour se sortir d'où on est." L'ASM est 19e avec sept points, soit trois de retard sur Amiens, 18e et barragiste.
Sports.fr

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top