0



Du haut de ses 37 ans, l'ancien portier du Real Madrid est en grande forme dans les cages du FC Porto. 

Le légendaire gardien espagnol entame sa quatrième saison au Portugal, où il est arrivé après une fin de cycle assez tumultueuse du côté de Madrid. Au nord-ouest de la Péninsule ibérique, Iker Casillas a connu des hauts et des bas. Quelques boulettes et un passage sur le banc fin 2017 notamment, Sergio Conçeiçao lui préférant José Sa, avant de revenir à son niveau dès le début 2018, prolongeant même son contrat avec les Dragons. Et cette saison, le portier madrilène est l’un des principaux responsables de la première place du club du nord du Portugal en Liga NOS.

Après dix journées de championnat, Iker Casillas affiche déjà sept clean sheets, c’est à dire qu’il a terminé sept rencontres sans encaisser le moindre but ! Du presque jamais vu à ce niveau ; et au delà des stats, on retrouve le San Iker qui a réalisé tant d’exploits dans les cages merengues. Au total, il compte déjà cinquante clean sheets en quatre saisons en Liga NOS. Il a également brillé sur la scène européenne, où il a aussi pu faire étalage de ses réflexes sur la ligne. On pense par exemple à la victoire 3-1 de Porto sur la pelouse du Dinamo Moscou, où il a par exemple arrêté un penalty en fin de match lorsque le score était encore de 1-1.

Un retour en sélection espagnole ?

Le joueur le plus capé de la compétition, très présent sur les réseaux sociaux mais finalement discret dans les médias, s’est exprimé sur sa période compliquée dans le Correo Da Manha en début de saison : « l’entraîneur avait ses raisons, peut-être que je n’étais pas au niveau, il a choisi un autre coéquipier, ce qui est naturellement respectable. Ensuite, il faut essayer de penser à ce qu’on peut et doit améliorer pour regagner sa place. C’est parfois stimulant, c’est bon pour moi, j’ai toujours apprécié avoir des obstacles dans ma vie ».

De l’autre côté des Pyrénées, des voix s’élèvent pour réclamer le retour du vétéran gardien en sélection, où les cages sont aujourd’hui occupées par David De Gea (Manchester United), Kepa Arrizabalaga (Chelsea) et Pau Lopez (Betis). AS dévoilait récemment qu’il souhaitait faire son retour avec la Roja et qu’il avait déjà toqué à la porte de Luis Enrique. Le journal ne manque pas de préciser que ses stats sont meilleures que celles des autres portiers espagnols. Et les supporters de Porto peuvent être rassurés, c’est du côté de l’Estádio do Dragão qu’il souhaite prendre sa retraite...
Foot Mercato

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top