0




Capable d’arriver avec deux heures de retard à l’entraînement dimanche puis de marquer un but sublime 48 heures plus tard contre Tottenham (1-1) mardi en Ligue des Champions, l’ailier Ousmane Dembélé divise profondément son club, le FC Barcelone, à l’image de l’ancienne gloire des Blaugrana, Andrés Iniesta.

"Tout le monde sera d’accord pour dire qu’il doit toujours y avoir une rigueur, des normes de conduite. Ceux qui ne les respectent pas, le club et le vestiaire doivent remettre les choses en ordre", a d’abord souligné le milieu de terrain du Vissel Kobe dans les colonnes du Mundo Deportivo, avant de plaider pour une certaine indulgence.

"Mais Ousmane est un joueur super utile pour le club. Si quelqu’un commet des erreurs, il ne faut pas le tuer. À moins qu’il n’y ait pas de solution ou de remède. Réellement, je ne sais pas ce qui se passe. On peut toujours apprendre de ses erreurs. C’est un problème de vestiaire et de club, quand quelqu’un ne respecte pas une règle établie par le vestiaire ou le club. Mon conseil, c’est qu’il arrive à l’heure", a conclu l’Espagnol. Des propos qui rappellent ceux de l’entraîneur du Tricolore, Ernesto Valverde.
Maxifoot

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top