0



Ce soir, c'est une petite bombe qui vient d'exploser en Italie. Radja Nainggolan n'en peut plus de l'Inter Milan et veut déjà retourner à l'AS Roma. 

Décidément, ça se passe très mal entre l’Inter Milan et Radja Nainggolan. Le milieu de terrain ne jouera pas du côté de Naples demain parce qu’il a été sanctionné par son club. « Radja Nainggolan est temporairement suspendu de la compétition pour des raisons disciplinaires », avançait ce lundi le club lombard dans un communiqué. Simplement, parce que le Ninja était arrivé à l’entraînement - une nouvelle fois - en retard, cette fois de 15 ou 20 minutes.

En ce jour de Noël, Luciano Spalletti, ex de l’AS-Roma, mais actuel entraîneur de l’Inter, avait déclaré regretter l’attitude de son milieu de terrain. « Je regrette de ne pas l’avoir parce que c’est un joueur très fort, mais les règles dans une équipe sont aussi importantes que le ballon. Il sera seulement absent de ce match. Puis s’il s’entraîne, il sera de retour dans le groupe. Parfois, on cherche le coupable, mais nous dépendons et nous sommes l’Inter de Zhang et c’est l’Inter de Zhang qui a pris cette décision : je dois faire respecter les règles. Mais après ces 2-3 jours, Nainggolan refera partie de l’équipe et nous attendons sa contribution », a avancé le technicien en conférence de presse.


Il veut retourner à l’AS Roma

Pourtant, l’histoire semble toucher à sa fin entre le club italien et le milieu de terrain international belge. En cette soirée de Noël, un mémo vocal, attribué au Ninja, est très explicite. « Je veux revenir. J’ai tout donné à l’Inter sur le terrain, mais personne n’a rien dit. Maintenant si un Interiste vient me lécher le cul (sic), je le brise », commence-t-il, dans des propos rapportés par la Gazzetta dello Sport. Avant d’aller encore plus loin et de dire qu’il reviendrait bien à l’AS Roma.

« Boh, tant que je suis ami avec Totti, peut-être qu’il poussera (pour un retour, ndlr). après je devrais foutre le bordel ici pour pouvoir partir », continue le Belge. Autant dire que le marché des transferts, qui va ouvrir ses portes le 1er janvier et qui les refermera le 31 du même mois, risque d’être un brin agité pour Nainggolan et l’Inter Milan. En tout cas l’AS Roma, en difficulté depuis le début de saison, ne cracherait certainement pas sur un retour de son Ninja.
Foot Mercato

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top