0



Le Jaraaf de Dakar a été éliminé samedi de la Ligue africaine des champions, malgré sa large victoire, 3-1, sur le Wydad Athletic Club (WAC) de Casablanca, qui avait remporté la manche aller, 2-0.

Comme Génération Foot, la saison dernière, le Jaraaf n’a pas atteint la phase des poules, même si, contrairement à l’académie de Déni Birame Ndao, l’équipe dakaroise avait largement les moyens d’y arriver.

Il a réussi à se rapprocher de son objectif, en égalisant, sur l’ensemble des deux matchs, au moins jusqu’à la 54e minute, avec deux buts d’écart obtenus grâce à Ousseynou César Guèye (18e minute) et Albert Diène (49e minute).

C’est au moment où on pensait que le club marocain a fini de montrer ses limites que le jeune arrière gauche du Jaraaf, Pape Waly Ndiaye, sur un dégagement, renvoie le ballon de la main. En pleine surface, l’arbitre burkinabé siffle naturellement le point de penalty transformé par l’attaquant marocain Mohamed Ounnajem (54e minute).

Difficile d’abord, la tâche devient ensuite très compliquée pour le Jaraaf, qui est obligé de marquer deux buts sans en encaisser pour accéder à la phase des poules de la Ligue des champions.

Les supporters du champion du Sénégal croyaient encore à la qualification lorsque Abdourahmane Ba marque le troisième but (85e minute).

Il fallait un quatrième but pour que l’équipe de la Médina se qualifie, ce qui n’est jamais arrivé.

Alors que le Jaraaf venait d’obtenir un dernier corner, l’arbitre siffle avant que le ballon ne retombe, au grand dam des joueurs de Dakar. Des échauffourées surviennent à ce moment-là, mais elles sont rapidement contrôlées par les forces de l’ordre et les dirigeants du Jaraaf.
APS

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top