0



Blessé le 27 octobre 2018, à la suite d’une frappe lors du match à domicile face à Nantes, Moussa Konaté souffrait d’une désinsertion partielle de l’adducteur gauche. Un coup dur pour l’attaquant amiénois, auteur d’un doublé face à Reims et d’un but face à Montpellier.

Le staff médical avait choisi de ne pas le faire opérer et laisser du temps au temps. Manifestement, ce choix s’est avéré judicieux car depuis la semaine dernière, il a repris l’entraînement. « Moussa devrait réintégrer le groupe à la fin du mois si cela se passe bien », annonçait Christophe Pelissier, vendredi dernier.

Si Moussa Konaté a retrouvé le groupe à l’entraînement en effectuant différents exercices, dont des séances de frappes, l’attaquant sénégalais n’est pas prêt physiquement et il a besoin de retrouver des sensations. Son retour est une bonne nouvelle mais pas question de brûler les étapes et de le voir rapidement rechuter.

Idem pour Cornette et Zungu. Si Konaté peut apparaître sur la feuille de match fin janvier ou début février pour le déplacement à Rennes, le 2, ou à l’occasion de la réception de Caen, le 9, les deux autres joueurs vont devoir patienter plus longtemps et leur retour à la compétition devrait s’effectuer début mars.
Courrier picard

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top