0



Le sélectionneur de l’équipe du Sénégal de football des moins de 20 ans, Youssoupha Dabo, dont les poulains sont venus à bout du Mali (2-0), dimanche, pour le compte de la première journée de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de la catégorie, s’est réjoui de ce résultat, preuve selon lui que le plan de jeu qu’il avait arrêté a fonctionné.

"C’est un match difficile face à équipe du Mali qui compte en son sein des joueurs de qualité", a déclaré à l’APS le technicien sénégalais, précisant avoir retenu de laisser le ballon à l’équipe adverse dans sa moitié de terrain.

De cette manière, "on voulait les aspirer et utiliser les qualités de vitesse de nos joueurs de devant", a expliqué le technicien sénégalais, ajoutant qu’avec la chaleur, il savait que la fatigue fera son effet.

"D’ailleurs, on les a sentis fatigués avant la fin de la première période et à partir de ce moment, on a décidé d’apporter de la fraîcheur sur plan offensif", a-t-il dit, affirmant que défensivement, le Sénégal tenait la route.

"Avec de l’application, on a réussi à marquer parce qu’on sait que ce groupe dispose de joueurs capables de marquer à tout moment", a indiqué le technicien sénégalais, se félicitant de la réussite de sa stratégie.

Il a commenté : "C’est tant mieux pour nous mais ce n’est qu’un premier match, on doit continuer à travailler parce que c’est la seule chose qu’on maîtrise".

Le Sénégal, pour sa 2e sortie dans cette compétition, sera opposé au Burkina Faso, mercredi.

Le 2e match de la poule B, devant opposer le Ghana au Burkina Faso, a été reporté à lundi, le stade de Maradi ne disposant pas d’un système d’éclairage suffisant pour la tenue de la rencontre en semi nocturne, selon les échos venus du Niger.
APS

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top