0



"Il n'y a rien de personnel" : l'entraîneur de Liverpool Jürgen Klopp semble avoir enterré la hache de guerre avec le Bayern Munich, le rival de son ancienne équipe de Dortmund, mais veut que les Reds s'affirment comme prétendants à la victoire en C1 avant le 8e de finale aller mardi. 

"Il n'y a rien de personnel. Il n'y a jamais rien eu de négatif contre le Bayern, mais quand nous les jouions ou qu'ils achetaient nos joueurs, je n'allais pas être heureux et dire ‘bonne idée, je vais les accompagner’", a expliqué en conférence de presse, lundi, l'entraîneur de Liverpool.

Le Bayern est sextuple tenant de titre de la Bundesliga après les succès du Dortmund de Klopp en 2011 et 2012. Les Bavarois ont également gagné la Ligue des champions en 2013, contre Dortmund en finale, et la rivalité entre les deux clubs a été exacerbée avec les achats des meilleurs joueurs de l'ancienne équipe de Klopp, Mario Goetze (2013), Robert Lewandowski (2014) et Mats Hummels (2016).

"Ce n'était pas sympa pour nous, mais cela fait partie du football. Je n'étais pas content, mais cela fait longtemps maintenant", a ajouté l'entraîneur des Reds.

Avec quatre demi-finales et un quart de finale depuis 2013, le Bayern n'a pas réussi à ajouter une sixième Ligue des champions à son palmarès.

Liverpool a failli décrocher sa sixième coupe aux grandes oreilles en 2018, mais a perdu en finale contre le Real Madrid (3-1). La nouvelle image de candidat au titre est toutefois un signe de progrès pour Klopp, arrivé en 2015 chez les Reds.

"Nous sommes de nouveau perçus comme des prétendants sérieux. Ce n'est pas suffisant bien sûr, mais c'est un grand pas. Être en huitièmes et surtout savoir que les gens pensent que nous pouvons battre le Bayern, c'est génial. L'histoire est belle mais elle n'est pas finie", a ajouté Klopp.

Mais le technicien allemand espère que l'atmosphère de leur mythique stade d'Anfield donnera un surplus d'énergie à son équipe pour prendre l'avantage avant le retour en Bavière, le 13 mars.

"En Allemagne, beaucoup parlent de l'ambiance à Anfield et pensent que nous sommes le club suscitant le plus d'émotions au monde", a-t-il estimé.
AFP

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top