0



Match fou entre la Fiorentina et l'Inter Milan, où Jordan Veretout a offert le match nul 3-3 à la Viola en inscrivant un penalty très litigieux après 11 minutes de temps additionnel. 

On est passé par toutes les émotions dans le match du dimanche soir en Serie A, entre la Fiorentina et l'Inter Milan. La Viola a ouvert le score dès la première minute, puis les visiteurs ont mené 3-1, et la rencontre s'est finalement soldée par un match nul 3-3 après plus de 11 minutes de temps additionnel. La faute aux nombreuses interventions de la VAR, qui ont suscité une certaine controverse en Italie.

En cause, principalement, le penalty accordé à la Fiorentina à la 96e minute. A vitesse réelle, il semblait effectivement que D'Ambrosio avait dévié de la main le centre de Chiesa. Mais au ralenti, on s'aperçoit que c'est plutôt de la poitrine qu'il a repoussé le ballon. Pas pour l'arbitre de la rencontre, M. Abisso, qui est resté sur sa décision initiale après avoir visionné les images. "Tout le monde a vu qu'il n'y avait pas main", a enragé Luciano Spalletti après la rencontre. Cela aurait été la troisième décision défavorable pour la Fiorentina à cause de la VAR, après le penalty accordé à l'Inter en seconde période pour une autre main signalée par l'assistant vidéo puis le but refusé à Biraghi pour une faute de Muriel.

Dans la foulée, malgré le contexte pesant, Jordan Veretout n'a pas tremblé pour transformer ce fameux penalty de la 101e minute. Au passage, il faut aussi signaler le coup franc monumental de Muriel qui avait permis à la Viola de revenir à 3-2.

VIDÉO...

Sports.fr

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top