0



Invité exceptionnel de la rédaction dOuest-France, Julien Stéphan sest longuement confié, notamment sur son attaquant Mbaye Niang, qui manquera le match aller jeudi contre Arsenal, tout comme Hamari Traoré. 

Julien Stéphan, l’entraîneur du Stade Rennais, a évoqué Niang en des termes très positifs. L’attaquant sénégalais n’avait pas vraiment convaincu lors de sa première moitié de saison en Rouge et Noir mais il a entamé 2019 de la meilleure des manières. Julien Stéphan, en réponse à la question "Peut-on être proche de ses joueurs ?" : "On n’est pas copain avec les joueurs. Ça, ça ne fonctionne pas. Il y a une hiérarchie malgré tout. Des joueurs, un entraîneur qui prend des décisions. Choisir c’est éliminer, par définition. Si on a peur de choisir, on n’est pas fait pour ce métier-là. Il faut garder la distance nécessaire mais aussi montrer de l’intérêt. Vous me parliez de Mbaye tout à l’heure. Mbaye est quelqu’un qui fonctionne énormément à l’affect. C’est une délicieuse personne, qui a ses particularités, son vécu, la manière dont il a été élevé, mais c’est quelqu’un, quand on va gratter un peu, de magnifique à l’intérieur. Mbaye est un affectif. Il faut lui dire ce qu’on attend de lui, ce qui n’est pas bien. Mais il a souvent entendu dans sa vie ce qui n’avait pas bien fonctionné, et rarement ce qui avait bien fonctionné. Dieu sait qu’il a des qualités… Je crois que les joueurs, il faut aussi leur dire quand c’est bien. C’est important ça. Trop souvent on leur fait des reproches, trop souvent ils entendent des choses négatives. Le positif permet aussi de développer la relation."
Ouest-France

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top