0



Alors que 150 matches ont été disputés aux quatre coins de la planète lors de la dernière fenêtre du calendrier international, le haut du Classement mondial FIFA demeure toujours aussi serré, avec notamment un podium inchangé.

La Belgique (1re, inchangé) conserve ainsi une courte avance – celle-ci passant même à trois points – sur la France championne du monde (2e, inchangé). Le Brésil (3e, inchangé) doit en revanche commencer à regarder dans ses rétroviseurs puisqu’il est maintenant talonné par l’Angleterre (4e, plus 1), qui a doublé la Croatie (5e, moins 1).

L’Uruguay (6e, plus 1) est le seul autre pays à grimper au sein d’un Top 10 dont se rapproche l’Allemagne (13e, plus 3) qui, à la faveur d’une victoire haletante face aux Pays-Bas (16e, moins 2), dépasse justement les Oranje ainsi que la Suède (14e, inchangé) et le Chili (15e, moins 2).

Israël (84e, plus 8) enregistre la meilleure progression, suivi de près par le Guatemala (143e, plus 6) et la Tanzanie (131e, plus 6), cette dernière profitant notamment de sa qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations de la CAF. La RD Congo (46e, plus 5) et le Ghana (49e, plus 3), qui ont également validé leur billet pour le grand rendez-vous du continent africain en juin prochain, sont les deux seules nations à faire leur entrée dans le Top 50. Le Kosovo (127e, plus 3), quant à lui, poursuit sa régulière ascension dans le classement.

Le prochain Classement mondial FIFA sera publié le 14 juin 2019.


REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top