0



Neymar est arrivé samedi en hélicoptère au centre d'entraînement de l'équipe nationale brésilienne, près de Rio de Janeiro, pour débuter sa préparation pour la Copa América, que la Seleçao jouera à domicile.

Fidèle à son style "bling-bling", l'attaquant du Paris SG a rejoint le complexe de la Granja Comary à Teresopolis à bord d'un grand hélicoptère noir portant les initiales "NJR" (pour Neymar Junior), a constaté un photographe de l'AFP.

Les huit autres joueurs arrivés lors des jours précédents étaient venus en voiture.

Tout de noir vêtu, y compris une casquette portée à l'envers, il s'est arrêté quelques instants pour saluer des enfants qui l'attendaient à la sortie de l'hélicoptère et s'est engouffré dans un van pour rejoindre ses équipiers au centre d'entraînement.

"Il y a beaucoup de pression, mais quand notre équipe trouve ses automatismes, avec le soutien des supporters, nous sommes inarrêtables", a affirmé "Ney" dans une vidéo diffusée par la Confédération brésilienne (CBF) sur les réseaux sociaux.

L'attaquant a rappelé qu'il a déjà vécu des moments difficiles lors d'un tournoi à domicile, avec la défaite humiliante 7-1 contre l'Allemagne en demi-finale du Mondial-2014, même si, blessé au dos, il n'avait pas participé à la rencontre.

Un an plus tôt, la star avait remporté devant son public avec le Brésil la Coupe de Confédérations et avait été élu meilleur joueur.

"J'ai déjà joué deux compétitions ici, j'ai connu le mauvais côté, mais aussi le bon côté", a-t-il expliqué.

Neymar, 27 ans, n'était censé rejoindre la Seleçao que mardi, en même temps que les autres joueurs du PSG, Thiago Silva, Dani Alves et Marquinhos.

L'absence de l'attaquant a été remarquée jeudi lors de l'entraînement de l'équipe parisienne, d'autant plus que l'entraîneur Thomas Tuchel a affirmé ne pas avoir dispensé le joueur de la séance.

La saison de Neymar était déjà terminée: il ne pouvait pas être aligné pour le dernier match du PSG, vendredi (défaite 3-1 à Reims), parce qu'il devait purger son deuxième match de suspension sur trois, pour avoir donné un coup à un spectateur qui le provoquait après la finale de la Coupe de France perdue contre Rennes.

La star de la Seleçao doit avoir prochainement une conversation avec le sélectionneur Tite, qui doit décider si cet incident lui vaudra le retrait du brassard de capitaine.

"Il a commis une faute. Mais je veux avant tout lui parler en tête à tête", a affirmé Tite au moment d'annoncer la liste des joueurs retenus pour la Copa América, en fin de semaine dernière.

Le Brésil, qui n'a pas remporté le tournoi continental depuis 2007, fera ses grands débuts dans le tournoi le 14 juin, lors du match d'ouverture contre la Bolivie.

Auparavant, la Seleçao disputera deux matches amicaux, contre le Qatar, le 5 juin à Brasilia, et contre le Honduras, le 9 juin à Porto Alegre.
AFP

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top