0



Galatasaray a été sacré champion de Turquie de football pour la 22e fois, un record, et la seconde de suite, après sa victoire dimanche dans la douleur contre son dauphin, Basaksehir, 2-1.

Un succès de l'équipe entraînée Fatih Terim contre son voisin d'Istanbul suffisait lors de cette avant-dernière journée de championnat: avec trois points d'avance sur Basaksehir, Galatasaray ne peut plus être doublé. Même en cas de défaite au dernier match, le tenant du titre a, en effet, l'avantage sur son dauphin dans les confrontations directes, facteur qui départage en cas d'égalité de points.

Dimanche, les partenaires de Mbaye Diagne et Pape Alioune Ndiaye, ont retourné une situation bien mal embarquée après l'ouverture du score de Basaksehir dès la 17e minute. En seconde période, Sofiane Feghouli et Henry Onyekuru (47e et 64e) ont inversé la tendance en marquant devant leur public.

Le derby de dimanche ressemble à s'y méprendre au déroulement de la saison, longtemps dominée par Basaksehir, et Galatasaray n'avait pris la tête du Championnat qu'après la 31e journée.

Le match a par ailleurs été marqué par des incidents: juste après l'ouverture du score, plusieurs projectiles ont été lancés en direction des joueurs de Basaksehir depuis le public, faisant s'écrouler le défenseur Mahmut Tekdemir, alors que plusieurs échauffourées ont éclaté entre les joueurs et autour du banc de touche.


L'Equipe

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top