0



Alors que plusieurs compétitions continentales – en Afrique, en Amérique du Sud et en Amérique du Nord, centrale et Caraïbes – ont connu leur dénouement ces dernières semaines, l'édition de juillet du Classement mondial FIFA présente un certain nombre de changements significatifs. Comme on pouvait s’y attendre, les nouveaux champions de ces trois confédérations en sont les bénéficiaires.

Le Brésil (2e, plus 1), nouveau roi d’Amérique du Sud, devance désormais la France (3e, moins 1) et talonne le leader belge de 20 petits points. D’autres équipes en vue lors de la Copa América ont sensiblement amélioré leur rang, à commencer par les trois quarts-de- finalistes que sont l’Uruguay (5e, plus 3), la Colombie (8e, plus 5) et le Venezuela (26e, plus 7), qui atteint le meilleur classement de son histoire. Grâce à sa troisième place, l’Argentine (10e, plus 1) complète un remarquable quatuor sud-américain au sein du Top 10.

Plus loin, les équipes ayant participé à la Coupe d’Afrique des Nations de la CAF et à la Gold Cup de la Concacaf ont également enregistré des progressions notables.


Le Mexique (12e, plus 6), vainqueur de la Gold Cup, et les États-Unis (22e, plus 8), battus en finale, effectuent une excellente opération comptable, tout comme Haïti (83e, plus 18), demi-finaliste surprise.l

L’Algérie (40e, plus 28), néo-championne d’Afrique, réalise la plus nette progression de ce mois de juillet en engrangeant pas moins de 117 points, tandis que le Sénégal (20e, plus 2), valeureux finaliste, intègre pour la première fois le Top 20. Le Nigeria (33e, plus 12), demi-finaliste, ainsi que les surprenants quarts-de-finalistes que sont Madagascar (96e, plus 12) et le Bénin (82e, plus 6), voient eux aussi leurs bonnes performances récompensées par un bond conséquent.

Le prochain Classement mondial FIFA sera publié le 19 septembre 2019.


REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top