0



Le buteur Robert Lewandowski, âgé de 31 ans, a prolongé son contrat avec le Bayern Munich jusqu'en 2023, a annoncé jeudi le club champion d'Allemagne.

Le Polonais, qui était lié au Bayern jusqu'en 2021, était arrivé en 2014 de Dortmund.

Avec le Bayern, il a disputé toutes compétitions confondues 246 matches et marqué 197 buts, devenant le troisième buteur de l'histoire du club, derrière les légendaires Gerd Müller (508) et Karl-Heinz Rummenigge (217).

En additionnant ses buts avec Dortmund, il a marqué 207 fois en Bundesliga, ce qui fait de lui le meilleur buteur étranger de tous les temps dans le championnat d'Allemagne.

"Robert est à mon avis le meilleur avant-centre du monde et depuis des années un pilier de notre équipe", a déclaré Rummenigge, aujourd'hui patron du club qui vient de remporter les sept derniers championnats d'Allemagne.


"Le FC Bayern est devenue ma patrie sportive", a répondu Lewandowski dans un communiqué du club: "Je suis convaincu que nous ferons encore de grandes choses dans les années à venir. Le FC Bayern est l'un des trois plus grands clubs du monde et nous avons une équipe extraordinaire. Je suis fier de faire partie de ce club".

Jusqu'à la saison dernière, l'ambitieux attaquant avait pourtant caressé l'idée d'un transfert vers le Real Madrid, ce qui avait alimenté quelques tensions avec le Bayern, mais l'opportunité ne s'est jamais présentée pour lui.

Après avoir remporté cinq Bundesliga, deux coupes d'Allemagne et terminé trois fois meilleur buteur du championnat sous le maillot du Bayern, Lewandowski avoue que son objectif est désormais de gagner la Ligue des champions.

Il n'a jamais réussi à le faire depuis qu'il est en Bavière, puisque le Bayern a remporté sa dernière "coupe aux grandes oreilles" en 2013. Cette année-là, il jouait à Dortmund et avait perdu la finale contre Munich.

Ces dernières semaines encore, il n'avait pas hésité à réclamer haut et fort à ses dirigeants un renforcement de l'équipe, dans le but de pouvoir enfin rivaliser avec les clubs anglais et espagnols qui monopolisent le trophée suprême depuis 2014.

AFP

REAGISSEZ À CET ARTICLE

Réagissez Google+

 
Top